Le Monde de Charlie (The Perks of Being a Wallflower)

charlieDate de sortie : 2 janvier 2013

Réalisé par : Stephen Chbosky

Cotation : 9/10 – Vraiment très bon film, à recommander.

Synopsis : C’est la rentrée scolaire, Charlie débarque au lycée. Comme tous les « bleus », il cherche à se faire des nouveaux amis. Ce n’est pas facile, on se doute que ce garçon timide, mais brillant dans les cours, a vécu des moments difficiles dans son passé. Heureusement pour lui, il va faire la connaissance de Patrick, un garçon qui ne se prend pas au sérieux, et de la jolie  Sam. Ses deux nouveaux amis vont lui faire vivre des moments qu’il n’oubliera jamais.

Avis :  C‘est une belle histoire de lycéen, une tranche de la vie de Charlie, un jeune homme à peu près ordinaire en apparence, avec des hauts et des bas, dans laquelle son passé est dévoilé petit à petit . L’action se passe fin des années 80-début ’90, si j’en juge par les cassettes audio et les compilations que les jeunes s’échangeaient,  ainsi que l’absence totale de GSM et d’internet. Le réalisateur, qui est aussi l’écrivain du livre duquel est tiré ce film, fait passer le spectateur par diverses émotions, des moments drôles et des moments plus tristes.  Les acteurs sont assez bons. On retrouve Emma Watson (Hermione Granger dans Harry Potter, pour ceux qui ne le sauraient pas encore…) qui est vraiment exquise; Logan Lerman ne s’en tire pas trop mal mais je pense qu’il n’est pas encore un « grand acteur », si j’ose dire. La découverte en ce qui me concerne est le talent d’Ezra Miller, un jeune acteur incroyable et très charismatique. Je ne le connaissais pas et pourtant il a déjà joué dans des séries comme « Californication« , ou « Royal Pains » ! Les autres protagonistes sont pas mal chacun dans leur rôle respectif, et certains auront peut-être reconnu Nina Dobrev, alias Elena dans la série « Vampire Diaries ».

Il y a deux phrases clés que j’ai retenues de la séance, elles sont marquantes, je dois dire… »Nous acceptons l’amour que l’on pense mériter » (« we accept the love we think we deserve ») et « On se sent infini »… Pour cette seconde citation, qui n’a jamais vécu cette sensation lorsque tout va bien dans la vie, que l’on est avec des amis, qu’on fait quelque chose qu’on aime, qu’on se sent bien ? Dans ces moments, « on se sent infini »…Et ce ne sont que deux répliques parmi plein d’autres remarquables. Pour ma part j’ai vraiment bien ressenti cette impression d’infini en sortant du cinéma. Une très agréable moment que je recommande.

Lien Allociné

Lien IMDb

Publicités

1 commentaire

Classé dans 2013, 9/10, Comédie dramatique

Une réponse à “Le Monde de Charlie (The Perks of Being a Wallflower)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s