Archives de Catégorie: 2004

Films sortis en 2004

L’Américain

americainDate de sortie : 7 juillet 2004

Réalisé par : Patrick Timsit

Cotation : 3/10 – Mauvais film.

Synopsis : Francis Farge, alias « L’Américain », n’est géographiquement parlant pas né au bon endroit. En effet, bien que français, il pense, il mange, il vit américain… bref, il est américain, ce que se refusent à admettre les employés de l’ambassade américaine à Paris. Aidé par un avocat, Maître Edouard Barnier, dit « Eddy », il va tenter de convaincre les Américains en transformant son lotissement de Sarcelles en 51ème Etat des Etats-Unis.

Avis : Totalement dénué d’intérêt, plein de clichés sur les Américains, humour lourd et bas. Grosse daube à éviter, malgré l’énergie de Lorànt Deutsch et la sympathie de Thierry Lhermitte.

Lien Allociné

Lien IMDb

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans 2004, 3/10, Comédie

La saga Harry Potter

Harry-Potter-Wallpaper-harry-potter-24478545-1280-800Date de sortie : entre le 21 novembre 2001 (premier film) et le 13 juillet 2011 (dernier film)

Réalisé par : Chris Columbus, Alfonso Cuarón,  Mike Newell, David Yates

Cotation : 8/10 – Très bonne saga, à recommander.

Synopsis : Harry Potter, un jeune orphelin, est élevé par son oncle Vernon et sa tante Pétunia qui le détestent. Alors qu’il était haut comme trois pommes, ces derniers lui ont raconté que ses parents étaient morts dans un accident de voiture. Le jour de son onzième anniversaire, Harry reçoit la visite inattendue d’un homme gigantesque se nommant Rubeus Hagrid. Celui-ci lui révèle qu’il est en fait le fils de deux puissants magiciens et qu’il possède lui aussi d’extraordinaires pouvoirs. C’est avec joie que le garçon accepte de suivre des cours à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie. Il a enfin la chance de se faire des amis. Blâmé par le professeur Severus Rogue qui lui enseigne les potions et protégé par Albus Dumbledore, le directeur de l’établissement, Harry va tenter de s’habituer à sa nouvelle vie de sorcier.

Avis : Quatre réalisateurs différents pour huit films d’une saga épique. Dans les deux premiers épisodes, l’ambiance est agréable, chaleureuse, lumineuse, les films sont familiaux, tous publics, grâce à C. Columbus (« Maman j’ai raté l’avion » – 1990, « Madame Doubtfire » – 1993, « L’Homme bicentennaire » – 1999).
Avec A. Cuarón (« Y tu mamá también » – 2001, « Paris je t’aime » – 2006), le ton devient plus sérieux, au fur et à mesure que les héros grandissent et gagnent en maturité, la réalisation suit la même voie. M. Newell (« Donnie Brasco » – 1997) plonge les héros dans le danger et n’hésite pas à montrer des scènes plus rudes, réservées aux plus grands. Et puis D. Yates (réalisateur de séries TV telles que « The Bill« , entre autres) s’adapte à l’histoire de plus en plus sombre, en tournant les derniers épisodes de manière plus sérieuse, plus adulte. Les trois styles sont clairement différents mais correspondent à l’ambiance changeante de l’histoire.

Le côté fantastique et merveilleux du début de la saga s’estompe peu à peu pour laisser place à l’action / aventure / suspense, tout en respectant le plus fidèlement possible les romans de J. K. Rowling dont est tirée la saga. D’ailleurs l’écrivain elle-m$eme a contribué à tous les films. Le petit point noir étant que dans les films (qui durent en moyenne deux heures au moins), on manque de temps pour inclure tous les éléments et détails du roman. Certains lecteurs fans d’Harry Potter auront probablement été déçus de ne pas avoir vu certains passages transposés à l’écran. Pour ma part, je donne un 8/10, ayant lu chaque roman préalablement avant d’aller voir son adaptation, et ayant toujours bien apprécié le résultat. A recommander aux amateurs des livres et aux passionnés de fantastique.

Les liens ci-dessous mènent aux différents films. Les titres des films en français sont à côté des liens Allociné, les titre en anglais à côté des liens IMDb.

Lien Allociné (Harry Potter à l’école des sorciers) – 2001
Lien Allociné (Harry Potter et la chambre des secrets) – 2002
Lien Allociné (Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban) – 2004
Lien Allociné (Harry Potter et la Coupe de Feu) – 2005
Lien Allociné (Harry Potter et l’Ordre du Phénix) – 2007
Lien Allociné (Harry Potter et le Prince de sang mêlé) – 2009
Lien Allociné (Harry Potter et les reliques de la mort – partie 1) – 2010
Lien Allociné (Harry Potter et les reliques de la mort – partie 2) – 2011

Lien IMDb (Harry Potter and the Sorcerer’s Stone / Harry Potter and the Philosophe’s Stone) – 2001
Lien IMDb (Harry Potter and the Chamber of Secrets) – 2002
Lien IMDb (Harry Potter and the Prisoner of Azkaban) – 2004
Lien IMDb (Harry Potter and the Goblet of Fire) – 2005
Lien IMDb (Harry Potter and the Order of the Phoenix) – 2007
Lien IMDb (Harry Potter and the Half-Blood Prince) – 2009
Lien IMDb (Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 1) – 2010
Lien IMDb (Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 2) – 2011

Poster un commentaire

Classé dans 2001, 2002, 2004, 2007, 2009, 2010, 2011, 8/10, Action, Aventure, Fantastique, Non classé, Thriller / Suspense

I, Robot

irDate de sortie : 4 août 2004

Réalisé par : Alex Proyas

Cotation : 8/10 – Très bon film, à voir.

Synopsis : En 2035, les robots sont devenus de parfaits assistants pour les êtres humains. Le détective Del Spooner enquête sur le meurtre du docteur Alfred Lanning, un chercheur en robotique. Le principal suspect semble être un androïde nommé Sonny. Or, si l’on s’en réfère aux lois de la robotique, les robots ne sont pas dotés de la faculté de tuer… (Source : Allociné)

Avis : Très bon film de science-fiction adapté des nouvelles d’Isaac Asimov, le maître écrivain scientifique. Ses oeuvres sont connues pour être très crédibles scientifiquement et parfois certains écrits « futuristes » se sont révélés assez proches de ce qui est arrivé ensuite comme technologies. Cette réalisation pioche dans plusieurs nouvelles et il en résulte un bon film à suspense, et même ceux qui n’ont pas lu comprendront tout à fait aisément.
Asimov est le génie qui a inventé les 3 lois de la robotique (voir L’Homme bicentennaire)

Lien Allociné

Lien IMDb

1 commentaire

Classé dans 2004, 8/10, Science-Fiction, Thriller / Suspense

L’Enquête Corse

ecDate de sortie : 6 octobre 2004

Réalisé par : Alain Berbérian

Cotation : 7/10 – Bon film.

Synopsis : Rémi François, détective privé exerçant sous le nom de Jack Palmer, est chargé par un notaire parisien de retrouver Ange Leoni, un homme difficile à contacter. Palmer doit annoncer à Leoni qu’il a hérité d’une maison de plus de 2 millions d’euros. Il se rend donc sur l’île de Beauté, et commence son enquête à la recherche de l’heureux héritier. Il découvre peu à peu les charmes de la Corse, ainsi que les us et coutumes locales qui sont loin d’être identiques à celles de la métropole parisienne ! Il va aussi faire la rencontre de Léa, une splendide jeune femme qui est aussi la soeur d’Ange.

Avis : Adaptation assez réussie de la bande dessinée de Pétillon (que je n’ai pas lue), le film est assez sympa à regarder, il y a des gags assez comiques, les décors sont magnifiques. Clavier est toujours cantonné à son rôle de « précieux ridicule » si j’ose dire, alors que Jean Reno excelle dans le rôle de l’indépendantiste Corse. A de nombreux moments j’ai pensé à Astérix, d’autant plus que Clavier a joué ce rôle dans deux autres films…

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2004, 7/10, Comédie