Archives de Catégorie: Drame

Genre cinématographique qui traite de situations dans un contexte sérieux, sur un ton plus susceptible d’inspirer la tristesse que le rire.

La Dame de Fer (The Iron Lady)

ironladyDate de sortie : 15 février 2012

Réalisé par : Phyllida Lloyd

Cotation : 9/10 – Vraiment très bon film, à recommander.

Synopsis : Dans sa maison, Margaret Thatcher vit une retraite à moitié paisible, à moitié agitée. N’étant plus Premier Ministre, son mari Denis étant décédé d’un cancer quelques années plus tôt, elle a parfois des hallucinations, elle revoit Denis interférer dans sa vie actuelle, tout en sachant bien qu’il est mort. Elle est aidée par des gouvernantes et par sa fille dans ses actions du quotidien, cependant certains objets ou évènements qu’elle voit à la TV vont lui faire revivre des périodes de sa vie, depuis sa jeunesse dans l’épicerie de son père, son entrée au parti conservateur comme ministre de l’éducation jusqu’à son ascension en tant que Premier Ministre, et finalement sa retraite de la vie politique.

Avis :  J’ai été fasciné par ce magnifique film retraçant de manière surprenante les moments forts de la vie de Mme Thatcher, par flashbacks successifs. La prestation de Meryl Streep, comme je l’ai lu dans les médias avant d’aller voir le film, est saisissante. Actrice américaine, elle prend l’accent britannique avec tant de réalisme que l’on s’y méprendrait, elle nous montre une fois de plus qu’elle est une grande actrice – quelqu’un en doutait ?

Les maquillages, habillages, coiffures sont aussi éblouissants. Attention ce n’est pas un film drôle, c’est une biographie / un biopic, et cette période de l’histoire de l’Angleterre n’est pas la plus reluisante, même si Lady Thatcher a fait ce qu’elle pensait juste pour maintenir son pays à flot et relancer l’économie, malgré les émeutes, les attentats terroristes de l’IRA (forces républicaines irlandaises), et les mesures impopulaires mais nécessaires qu’elle proposa. Elle joua un grand rôle dans la Guerre des îles Malouines (Falkland Islands), et par ses méthodes radicales, elle gagna le surnom de « La Dame de Fer », surnom attribué par les soviétiques en référence à son conservatisme et « anticommunisme ».

Un excellent film, pas seulement destiné aux amateurs de politique internationale, mais à tous qui voudrait découvrir la vie de la première et unique femme Premier Ministre du Royaume-Uni et l’une des femmes les plus célèbres et les plus influentes du XXème siècle.

Lien Allociné

Lien IMDb

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans 2012, 9/10, Biographique / Biopic, Drame

Le hérisson

herissonDate de sortie : 5 août 2009

Réalisé par : Mona Achache

Cotation : 9/10 – Vraiment très bon film, à recommander.

Synopsis : L’histoire d’une rencontre inattendue : celle de Paloma Josse, petite fille de 11 ans, redoutablement intelligente et suicidaire, de Renée Michel, concierge parisienne discrète et solitaire, et de l’énigmatique Monsieur Kakuro Ozu…

Avis : Adapté du livre de Muriel Barbery « L’élégance du hérisson », nous avons là une chouette histoire dramatique (surtout vers la fin) où excelle Josiane Balasko dans un rôle de composition. La jeune Garance Le Guillermic en ado dépressive est formidable également. A recommander aux amateurs de livres !

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2009, 9/10, Comédie dramatique, Mélodrame

U.V.

uvDate de sortie : 6 juin 2007

Réalisé par : Gilles Paquet-Brenner

Cotation : 5/10 – Film moyen, pas trop conseillé.

Synopsis : Une villa sur une île, en plein été, deux filles bronzent seins nus sur une terrasse. Un homme surgit. Il dit s’appeler Boris et vient rendre visite à Philip, son vieil ami de lycée. Seulement Philip n’est pas là. Il n’arrivera que demain, après-demain au pire, on ne sait pas. Courtois, homme avisé et sûr de lui, Boris s’installe. Très rapidement, il se fond dans le décor et s’avère être le convive parfait, l’élément distrayant. Ravis, charmés et même manipulés à leur insu, toute la famille (père, mère, gouvernante,…) se laissent happer par son terrible pouvoir de séduction, excepté le beau-fils, André -Pierre, qui lui trouve quelque chose de louche.

Avis : Ce film est clairement adapté d’un roman. Le scénario est lent, pesant et inquiétant à la fois, et c’est bien le but recherché. Comme d’habitude, je n’ai pas lu le roman…j’ai néanmoins profité agréablement du film. Scénario assez original, suspense qui tient en haleine jusqu’au bout, bons acteurs même s’il y a parfois des longueurs… L’acteur principal, Nicolas Cazalé joue le rôle d’un homme mystérieux : est-il vraiment un ami de Philipp ? On retrouve Pascal Elbé dans le rôle du « méchant » beau-fils soupçonneux, et Jacques Dutronc en papa à la « Eddie Barclay »… Ce film est original, à ne pas regarder n’importe quand, notamment pour le climat torride, en plein été…

La scène finale cependant est très décevante, on ne comprend pas bien et diverses excpilcations sont possibles ; personnellement je n’aime pas qu’une histoire aie plusieurs fins possibles…

A noter : Le roman éponyme dont est tiré le film a été écrit en 2003 par Serge Joncour.
C’est le cinquième film en tant qu’actrice pour Laura Smet, la fille de Johnny Hallyday et de Nathalie Baye.

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2007, 5/10, Drame

The Master

tmDate de sortie : 6 mars 2012

Réalisé par : Paul Thomas Anderson

Cotation : 5/10 – Film moyen, pas trop conseillé.

Synopsis : Au début des années ’50, Freddie Quell, un vétéran, revient en Californie après s’être battu dans le Pacifique. Alcoolique, il distille sa propre boisson et contient difficilement la violence qu’il a en lui… Quand Freddie rencontre Lancaster Dodd – « le Maître », charismatique meneur d’un mouvement nommé la Cause, il tombe rapidement sous sa coupe…

Avis : C’est l’histoire d’un homme qui rentre dans une secte. Beaucoup de longueurs, quelques scènes de nus frontaux féminins, de l’alcool, du tabagisme et du sexe… je n’ai pas compris toutes les finesses du film, c’était assez spécial. Le personnage interpreté par Joachin Phoenix est très stéréotypé, très caricatural, notez qu’il joue superbement bien l’alcoolique, qui finira par se poser des questions sur ses actions. Le Maître (Philipp Seymour Hoffman) est remarquable, croyant dur comme fer en ce qu’il prône, ou en tout cas faisant croire qu’il en est persuadé. Tant d’un côté il est très  intelligent dans la manipulation des personnes fragilisées qu’il rencontre, tant de l’autre il est impitoyable (par l’intermédiaire de ses admirateurs) avec ceux qui ne se rangent pas à ses côtés. Cela dit derrière l’homme il y a la femme, encore plus dangereuse et plus insidieuse, qui manipule elle-même l’homme… En guise de conclusion je dirais que lorsque les êtres humains sont fortement persuadés de quelque chose, ils y croient dur comme fer, il est difficile de leur faire changer d’avis, et cela peut malheureusement mener à des dérives.

Lisez aussi la critique de Guixis

 

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2013, 5/10, Drame

The Social Network

snDate de sortie : 27 octobre 2010

Réalisé par : David Fincher

Cotation : 8/10 – Très bon film, à voir.

Synopsis : Une soirée bien arrosée d’octobre 2003, Mark Zuckerberg, un étudiant qui vient de se faire plaquer par sa petite amie, pirate le système informatique de l’Université de Harvard pour créer un site, une base de données de toutes les filles du campus. Il affiche côte à côte deux photos et demande à l’utilisateur de voter pour la plus canon. Il baptise le site Facemash. Le succès est instantané : l’information se diffuse à la vitesse de l’éclair et le site devient viral, détruisant tout le système de Harvard et générant une controverse sur le campus à cause de sa misogynie. Mark est accusé d’avoir violé intentionnellement la sécurité, les droits de reproduction et le respect de la vie privée. C’est pourtant à ce moment qu’est né ce qui deviendra Facebook. Peu après, Mark crée thefacebook.com, qui se répand comme une trainée de poudre d’un écran à l’autre d’abord à Harvard, puis s’ouvre aux principales universités des États-Unis, de l’Ivy League à Silicon Valley, avant de gagner le monde entier…

Cette invention révolutionnaire engendre des conflits passionnés. Quels ont été les faits exacts, qui peut réellement revendiquer la paternité du réseau social planétaire ? Ce qui s’est imposé comme l’une des idées phares du XXIe siècle va faire exploser l’amitié de ses pionniers et déclencher des affrontements aux enjeux colossaux… (Source : Allociné)

Avis :  Après L’étrange histoire de Benjamin Button, David Fincher adapte librement l’histoire du créateur de Facebook, avec un certain réalisme et l’aide du livre de Ben Mezrich « La revanche d’un solitaire ». Mark Zuckerberg lui-même, après avoir vu ce film, a précisé qu’il n’a pas ce caractère là, et certaines scènes ont été remaniées… L’ironie est telle que celui qui a créé un réseau d’amis a perdu les siens dans la course à l’argent et au succès…Bon film, avec les jeune Jesse Eisenberg, un acteur qui monte, aux côtés d’Andrew Garfield (Spiderman) et de Justin Timberlake, qui n’est pas plus mauvais acteur que chanteur.

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2010, 8/10, Biographique / Biopic, Drame, Historique

127 heures (127 hours)

127hDate de sortie : 23 février 2011

Réalisé par : Danny Boyle

Cotation : 10/10 – Cotation maximale, excellent film à voir absolument.

Synopsis : L’histoire vraie d’un aventurier alpiniste qui après une glissade malencontreuse s’est retrouvé le bras bloqué par un rocher au fond d’une crevasse. Comment va-t-il pouvoir s’en sortir avec le peu d’équipement dans son sac à dos ?

Avis : Cette histoire est adaptée du livre « Plus fort qu’un roc » (« Between a Rock and a Hard Place »), un récit autobiographique écrit par Aron Ralston, un aventurier qui a dû faire un énorme sacrifice pour survivre. Les paysages du Grand Canyon sont magnifiques, James Franco n’a plus rien à prouver, c’est un formidable acteur, il a d’ailleurs reçu un prix pour sa prestation. Avec l’utilisation de la caméra subjective, l’histoire est poignante, on ressent beaucoup d’émotions, on veut qu’il s’en sorte, on vit les instants avec lui…C’est incroyable de voir la force que l’on peut avoir dans de telles situations ! Certaines scènes sont fortes, pourtant réalistes et cruciales pour le film, sans pour autant tomber dans la catégorie « horreur / gore » ; mais elles pourraient engendrer un malaise chez le spectateur sensible.

Danny Boyle est un réalisateur que j’admire beaucoup, d’ailleurs tous ses films sont des gros succès (« Trainspotting », « La Plage », « 28 jours plus tard », « Slumdog Millionnaire« ,…) et « 127 heures » a reçu 19 nominations dans de nombreux festivals. Vraiment je recommande chaudement ce film, mais plutôt bien confortablement installé dans un fauteuil…

Lien Allociné

Lien IMDb

2 Commentaires

Classé dans 10/10, 2011, Aventure, Biographique / Biopic, Drame, Thriller / Suspense

Slumdog Millionaire

slumdogDate de sortie : 14 janvier 2009

Réalisé par : Danny Boyle

Cotation : 10/10 – Cotation maximale, excellent film à voir absolument.

Synopsis : Jamal Malik, 18 ans, orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, est sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l’émission « Qui veut gagner des millions ? ». Il n’est plus qu’à une question de la victoire lorsque la police l’arrête sur un soupçon de tricherie. Sommé de justifier ses bonnes réponses, Jamal explique d’où lui viennent ses connaissances et raconte sa vie dans la rue, ses histoires de famille et même celle de cette fille dont il est tombé amoureux et qu’il a perdue.

Mais comment ce jeune homme est-il parvenu en finale d’une émission de télévision ? La réponse ne fait pas partie du jeu, mais elle est passionnante. (Source : Allociné)

Avis : Une histoire très originale et formidable, pleine d’émotions et de suspense, dans un style « bollywoodien » (Bollywood = industrie du cinéma indien). Le succès des films de Danny Boyle n’est certainement pas usurpé et je recommande vraiment ce film génial, à l’opposé de tout ce qu’on a l’habitude de voir avec le cinéma français ou américain.

Lien Allociné

Lien IMDb

1 commentaire

Classé dans 10/10, 2009, Drame, Romance / film d'amour, Thriller / Suspense