Archives de Tag: Joseph Gordon-Levitt

GI Joe Le réveil du Cobra (GI Joe The Rise of the Cobra)

Sans titre 1Date de sortie : 5 août 2009

Réalisé par : Stephen Sommers

Cotation : 9/10 – Vraiment très bon film, à recommander.

Synopsis : Alors que des soldats d’élite transportent une arme révolutionnaire mise au point par la société M.A.R.S (Military Armaments Research Syndicate), leur convoi est attaqué par une force militaire inconnue menée par La Baronne et Storm Shadow. Grâce à l’intervention d’une unité de G.I. Joe, les soldats terroristes doivent s’enfuir sans pouvoir mettre la main sur l’arme. Du convoi de soldats, il ne reste que Ripcord et Duke.

Ripcord et Duke sont amenés, avec l’arme, à la base des G.I. Joe dirigée par le général Hawk. Ils y subissent un entraînement poussé qui en fera des super soldats, des G.I. Joe. Plus tard, la base est attaquée par la même force militaire inconnue, laquelle s’emparera cette fois-ci de l’arme révolutionnaire, des ogives chargées de nanorobots destructeurs. Cependant, les G.I. Joe déterminent que les ogives seront activées à Paris. Ils s’y rendent pour mettre fin à la menace terroriste qui plane sur la ville. Ils y parviendront, mais Duke sera fait prisonnier. Duke est amené à la base sous-marine secrète de la société M.A.R.S, dirigée par McCullen. Grâce à Duke, les G.I. Joe découvriront où elle est située et lanceront toutes leurs forces pour contrer la menace terroriste. Ils y parviendront, mais un groupe terroriste naîtra des cendres : C.O.B.R.A.

Avis : N’ayant jamais joué avec les figurines étant jeune, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre en allant voir ce film. Bonne surprise dès le départ, beaucoup d’action et un brin de science-fiction, ce qui n’était pas pour me déplaire. Le jeu des acteurs est pas trop mauvais, digne des grosses productions hollywoodiennes. L’histoire est un peu compliquée à suivre, je trouve, les scènes se succédant assez vite. A part cela c’est un bon divertissement dans l’ensemble.

A noter : Le record de voitures détruites a été battu dans ce film, avec un total de 112 épaves…

Lien Allociné

Lien IMDb

Publicités

1 commentaire

Classé dans 2009, 9/10, Action, Science-Fiction

The Dark Knight Rises

TDKRDate de sortie : 25 juillet 2012

Réalisé par : Christopher Nolan

Cotation : 9/10 – Vraiment très bon film, à recommander.

Synopsis : Huit ans ont passé depuis que Batman a disparu dans la nuit, passant à cet instant du statut de héros à celui de fugitif. Prenant la responsabilité de la mort d’Harvey Dent, le Chevalier Noir a tout sacrifié pour le mieux, du moins l’espérait-il, autant que le Commissaire Gordon à ses côtés. Pendant un moment, le mensonge eut l’effet escompté, la criminalité de Gotham se pliant sous le poids de l’Unité anti-crime de Dent. Mais l’arrivée d’une féline et fourbe cambrioleuse au mystérieux dessein chamboule l’ordre établi. Bien plus dangereuse encore est l’apparition de Bane, terroriste masqué dont l’impitoyable projet pour Gotham pousse Bruce à sortir de l’exil qu’il s’est imposé. Mais bien qu’il reprenne cape et masque, Batman pourrait ne pas être un adversaire à la taille de Bane… (Source : Wikipédia)

Avis : Après « Batman Begins » (2005) et « The Dark Knight : le Chevalier Noir » (2008), le réalisateur Christopher Nolan (« Memento », « Inception », « Le Prestige »,…) referme ici la trilogie Batman, avec grand succès.

Les amateurs des deux premiers volets apprécieront autant, car ce troisième opus est dans la même veine.
Malgré la fusillade aux Etats-Unis -qui en fait un sacré coup de pub gratuit, même si c’est négatif, on en parle ! – j’ai beaucoup apprécié le film. L’univers de Batman vu par Nolan est assez grandiose, la psychologie des personnages est bien mise en avant, l’action, le suspense, le spectacle est au rendez-vous. Ne vous étonnez pas de ne pas voir de label 3D, il n’y en a pas, c’est une volonté du réalisateur d’avoir filmé en « traditionnel » 35mm (70mm pour les IMAX).

Bien qu’anglophile accompli, je ferai un seul commentaire sur l’absence de traduction en français du titre : mais les traducteurs, ils sont en panne d’inspiration, ou quoi ??
Le Québec a bien traduit par « L’Ascension du Chevalier Noir« …

L’ensemble de l’histoire est bien rythmé,  le film est bien ficelé, soigné, comme on peut s’y attendre avec Nolan. Les acteurs, dont plusieurs sont habitués à travailler avec le réalisateur, sont tous excellents, avec Christian Bale en Bruce Wayne toujours aussi efficace, et Michael Caine, que j’apprécie beaucoup, même si son rôle est moins présent. Un nouvel ennemi de Batman, joué par Tom Hardy, fait son apparition et constitue un bon challenge pour le héros. Le commissaire Gordon est toujours de la partie, interprété par l’excellent Gary Oldman, avec le « petit nouveau » Joseph Gordon-Levitt, excellent acteur qui monte. Morgan Freeman, Cilian Murphy, pour ne citer qu’eux, sont de la partie. La française Marion Cotillard fait aussi partie du casting, mais je la trouve fort prétentieuse, et dans une scène en particulier, elle surjoue vraiment trop !! Les effets spéciaux sont assez réussis, on est pris dans l’histoire qui dure 2h45 sans voir passer le temps.
Deux petits rebondissements, un peu avant la fin, et un clin d’oeil final, ajoutent la cerise sur le gâteau…je n’en dis pas plus !
Même si les puristes (dont je ne fais pas partie) trouveront des détails qui ne leur conviennent pas, pour moi c’était un vrai régal, à recommander pour les fans de comics et de Batman en particulier.

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2012, 9/10, Action, Fantastique, Thriller / Suspense

Inception

inceptionDate de sortie : 21 juillet 2010

Réalisé par : Christopher Nolan

Cotation : 10/10 – Cotation maximale, excellent film à voir absolument.

Synopsis : Dom Cobb est un voleur confirmé, le meilleur dans l’art périlleux de l’extraction. L’extraction consiste à s’approprier les secrets précieux d’une personne, enfouis au plus profond de l’inconscient pendant qu’elle rêve et que l’esprit est le plus vulnérable. Le milieu de l’espionnage industriel convoite Cobb pour ses talents. Dom Cobb devient alors un fugitif recherché sur toute la planète. A cause de cela, il perd son plus grand amour. Une ultime mission pourrait lui permettre de retrouver sa vie antérieure. Au lieu de subtiliser une idée, Cobb et son équipe vont devoir pratiquer l’inception, c’est-à-dire le contraire de l’extraction, implanter une idée dans l’esprit d’une personne. S’ils y parviennent, cela pourra constituer le crime parfait. Cependant aucune stratégie n’a pu préparer l’équipe à un ennemi dangereux, qui semble avoir toujours un coup d’avance. Un ennemi qui seul Cobb aurait pu voir venir.

Avis :  Des rêves dans des rêves ! Il fallait trouver cette idée. Qui n’a jamais rêvé que dans son rêve, il soit conscient de rêver ? Nolan, le réalisateur du « Chevalier Noir », nous embarque dans un labyrinthe de rêves, où il est très facile de se perdre. J’avoue qu’il m’a fallu du temps et beaucoup de réflexion en sortant du cinéma pour analyser et essayer de comprendre. La fin laisse la porte ouverte à plusieurs hypothèses, personnellement j’en avais imaginé deux, mais il y en a davantage ! A part cela, c’est un excellent thriller d’action, du pur Nolan, on aime ou on déteste…

A noter : C’est le second scénario original de Christopher Nolan après « Following » (1999). Ses autres films sont des adaptations ou des remakes.
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le film ne comporte pas énormément d’effets spéciaux.
Le fils de Dom Cobb dans le film est en réalité Magnus Nolan, le fils du réalisateur.
Marion Cotillard, l’interprète de « La Môme », film sur Edith Piaf, joue ici le rôle de Mallorie, la femme de Cobb.  A un moment, on entend une musique de Piaf dans le film, un petit clin d’oeil pas fait exprès à la performance de la Française dans l’autre film (si ça avait été une autre actrice, la musique de Piaf aurait quand-même été diffusée).

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 10/10, 2010, Action, Science-Fiction, Thriller / Suspense

Looper

looperDate de sortie : 31 octobre 2012

Réalisé par : Rian Johnson

Cotation : 7/10 – Bon film.

Synopsis : En 2074, le voyage dans le temps a été inventé, mais est déclaré illégal. Seule la Mafia s’en sert pour se débarrasser de témoins gênants. Pour cela, elle les envoie 30 ans en arrière en 2044, ligotés et cagoulés; où des hommes sont prêts à les abattre dès leur arrivée. Le paiement parvient au Loopers attaché sous forme de lingots au dos des victimes.

Lorsqu’un looper reçoit un montant plus important que d’habitude, il sait que son contrat se termine, car il vient de tuer son moi futur. Il lui reste donc trente ans à vivre, et dans ce cas il profite de la vie un maximum.
Joe est un des tireurs à gage, un « Looper ». Il gagne bien sa vie avec ce job et ne se pose pas trop de questions. Avec ce qu’il gagne, il a une belle voiture, un appartement luxueux, il sort en boîte et prend du bon temps, avec ses potes, des filles, et avec des substances récréatives…
Un jour, Joe est prêt à faire son job, l’arme chargée, mais la victime tarde à apparaître. L’homme à abattre apparaît finalement, non-cagoulé… et Joe se reconnaît lui-même ! Que va-t-il faire…abattre son alter ego du futur, ou le laisser vivre ?

Avis : Concept intéressant et original dans le scénario, avec parfois des longueurs (le film dure près de 2h) malgré le bon rythme constant.

On est tenu en haleine jusqu’au bout, on n’imagine pas quelle va être la suite…donc au niveau du suspense, c’est un excellent film.
Il est noté enfants non admis (interdit aux moins de 12 ans), et je comprends cette restriction au vu des drogues et des images violentes à certains moments, qui peuvent s’avérer assez traumatisantes.

L’histoire est divisée en deux parties : la première, calme, dans laquelle tout « va bien », malgré une monde futuriste assez sombre ; et une seconde partie plus dynamique, composée de chasse à l’homme (je n’en revèle pas plus ici, je ne dis pas qui sera chassé par qui…), sans pour autant être une course poursuite effrénée.

Les acteurs sont moyens, j’ai trouvé que Joseph Gordon-Levitt était dans un rôle qui ne lui allait pas. Quant à Bruce Willis, il est dans son registre traditionnel, pour caricaturer : une arme à la main, dégommant tout sur son passage…Emily Blunt de son côté est très bien, rien à redire sur sa prestation. Bonne surprise par contre avec le très jeune Pierce Gagnon, très surprenant – pour son âge – dans son jeu d’acteur !

J’ai été étonné du peu d’effets spéciaux. Ils sont bien là (motos volantes, voyage temporel, …) mais très discrets et ne viennent pas faire de l’ombre au scénario. Une trame de ce scénario est montrée un peu mais pas beaucoup exploitée : les télékinésiques (TK), et c’est dommage, pourquoi l’inclure si c’est pour ne pas développer cette trame? L’aspect futuriste est très peu mis en avant, les amateurs de « hard science » (comme moi…) seront déçus…et a contrario ceux qui n’aiment pas la science-fiction trouveront ici un film « abordable », sans éléments connus uniquement des « initiés ».
L’application concrète d’un paradoxe temporel n’est pas assez développée, et des moments du film m’ont parus incompréhensibles…voire incohérents.
Sinon dans l’ensemble cela reste un bon film d’action/suspense, avec peu d’éléments de science-fiction.

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2012, 7/10, Science-Fiction, Thriller / Suspense