Archives de Tag: James Franco

Le Monde Fantastique d’Oz (Oz the Great and Powerful)

ozDate de sortie : 13 mars 2013

Réalisé par : Sam Raimi

Cotation : 9/10 – Vraiment très bon film, à recommander.

Synopsis : En 1905 au Kansas, un magicien de foire se fait emporter par une tornade alors qu’il était en montgolfière. Il s’évanouit dans l’aventure, et va se réveiller dans un monde incroyable…le pays d’Oz.

Avis : Ayant lu quelques critiques auparavant, je partais avec un à priori moyen concernant Oz. C’est peut-être cela qui a le plus contribué à mon appréciation du film ! Les effets spéciaux sont féeriques,  la 3D est magnifique : je ne peux que la recommander cette fois, elle n’est pas là pour l’argument commercial, le relief est totalement justifié et ajoute un réel plus à la projection ! Les acteurs sont des pointures (James Franco a un charme ravageur avec son sourire…), les décors et les costumes sont enchanteurs, la musique du grand Danny Elfman est aussi une contribution majeure. J’ai même remarqué que les sous-titres sont parfois décentrés pour marquer le relief d’un objet ou une personne à l’avant plan ! Au début une originalité que je n’avais jamais vue dans aucune autre réalisation (cependant peut-être ce procédé a-t-il déjà été utilisé) : l’écran est rétréci, et l’image est en noir et blanc, car l’action se déroule en 1905. Puis lors du voyage vers Oz, l’écran s’agrandit, la couleur apparaît…

Il y a indéniablement des références à d’autres histoires / films. Je n’ai jamais vu la comédie musicale Le Magicien d’Oz  (Victor Fleming, 1939), mais je pense que les deux adaptations du roman de L. Frank Baum sont totalement différentes et difficilement comparables. Celle de Sam Raimi (trilogie Spiderman, entre autres)  m’a plutôt fait penser à Alice aux pays des Merveilles (Tim Burton, 2010). C’est probablement parce qu’il s’agit toutes deux de productions Disney…

Le suspense et l’humour, en plus de l’aventure et du fantastique, sont au rendez-vous. J’ai beaucoup apprécié la scène de la « bataille finale » si j’ose dire, alias « le plus grand tour »…  Par contre la fin est un peu décevante, et comme dans d’autres oeuvres, je trouve qu’il manquait un petit quelque chose.
En conclusion, je  n’ai pas boudé mon plaisir et je résumerais par une phrase du film : « si vous croyez, tout est possible »  !

Lien Allociné

Lien IMDb

Publicités

2 Commentaires

Classé dans 2013, 9/10, Aventure, Fantastique

127 heures (127 hours)

127hDate de sortie : 23 février 2011

Réalisé par : Danny Boyle

Cotation : 10/10 – Cotation maximale, excellent film à voir absolument.

Synopsis : L’histoire vraie d’un aventurier alpiniste qui après une glissade malencontreuse s’est retrouvé le bras bloqué par un rocher au fond d’une crevasse. Comment va-t-il pouvoir s’en sortir avec le peu d’équipement dans son sac à dos ?

Avis : Cette histoire est adaptée du livre « Plus fort qu’un roc » (« Between a Rock and a Hard Place »), un récit autobiographique écrit par Aron Ralston, un aventurier qui a dû faire un énorme sacrifice pour survivre. Les paysages du Grand Canyon sont magnifiques, James Franco n’a plus rien à prouver, c’est un formidable acteur, il a d’ailleurs reçu un prix pour sa prestation. Avec l’utilisation de la caméra subjective, l’histoire est poignante, on ressent beaucoup d’émotions, on veut qu’il s’en sorte, on vit les instants avec lui…C’est incroyable de voir la force que l’on peut avoir dans de telles situations ! Certaines scènes sont fortes, pourtant réalistes et cruciales pour le film, sans pour autant tomber dans la catégorie « horreur / gore » ; mais elles pourraient engendrer un malaise chez le spectateur sensible.

Danny Boyle est un réalisateur que j’admire beaucoup, d’ailleurs tous ses films sont des gros succès (« Trainspotting », « La Plage », « 28 jours plus tard », « Slumdog Millionnaire« ,…) et « 127 heures » a reçu 19 nominations dans de nombreux festivals. Vraiment je recommande chaudement ce film, mais plutôt bien confortablement installé dans un fauteuil…

Lien Allociné

Lien IMDb

2 Commentaires

Classé dans 10/10, 2011, Aventure, Biographique / Biopic, Drame, Thriller / Suspense

La Planète des Singes : les origines (Rise of the Planet of the Apes)

psDate de sortie : 10 août 2011

Réalisé par : Rupert Wyatt

Cotation : 6/10 – Film correct.

Synopsis : Dans un laboratoire de San Francisco, de nos jours, des scientifiques expérimentent un traitement sur des singes pour vaincre la maladie d’Alzheimer. Leurs essais ont des effets secondaires inattendus : ils découvrent que la substance utilisée permet d’augmenter radicalement l’activité cérébrale de leurs sujets. Une femelle chimpanzé surnommée « Beaux Yeux » (« Bright Eyes ») montre particulièrement des résultats encourageants. Cependant, lors du jour de la démonstration au comité qui devait donner son autorisation pour les tests sur les humains, Beaux Yeux se montre agressive, s’échappe, et est malheureusement tuée. Plus tard, le dresseur du labo découvre un bébé chimpanzé dans la cage de Beaux Yeux… Le scientifique Will Rodman le prend alors chez lui pour le sauver, car sur ordre du patron, tous les singes devaient être tués et le projet abandonné. Will vit avec son père, Charles, atteint de la maladie d’Alzheimer. Charles est enchanté de la venue du bébé singe et le prénomme César. César grandit avec Charles et Will, devenant de plus en plus intelligent.

Avis : Ce « prequel » comme je l’appellerais (bien que le réalisateur s’en défende) explique bien comment les singes sont devenus intelligents, le scénario est cohérent, bien réalisé, bien expliqué. L’animation des singes est superbe, pour ma part j’aurais cru qu’il y avait des vrais parmi ceux en images de synthèse. Bien que l’histoire soit intéressante, je suis un peu resté sur ma faim en voyant le nom du réalisateur annonçant le générique de fin. Un sursaut de film est alors apparu, je me suis dit « chouette, ça annonce peut-être une suite »… et après quelques minutes, le générique a continué… N’ayant pas vu les films de la saga datant des années 70, ni la série TV, je n’ai pas de points de comparaisons. Par contre j’ai vu le film de 2001 de Tim Burton (avec Mark Wahlberg). Ces deux versions sont totalement traitées différemment. Evidemment le film de 2011 raconte les origines à partir de la Terre, et celui de 2001 raconte la venue d’un humain sur la planète des singes … précisément dans le film de 2011 on n’a pas l’explication de la venue des singes sur une autre planète…c’est un peu cela qui m’a manqué, je pense, un élément pour lier les deux films du point de vue chronologique. Pour les cinéphiles / sérievores avertis, il y a une belle brochette de seconds rôles à reconnaître…tous les acteurs sont bons, en particulier Andy Serkis dans la peau de César, ce qui n’est pas sans rappeler Gollum par moments…Autre chose, le message que le film fait passer si on y réfléchit bien : jusqu’où l’homme va-t-il aller, en jouant à l’apprenti sorcier ? En bref, un bon film de science-fiction / action, sans trop de violence comme pourrait pourtant le laisser présager la bande annonce, mais qui laisse une impression de trop peu sur la fin.

A noter :
Le nom du laboratoire est « Gen-Sys » (pour Genetic-Systems, à mon avis), prononcé en anglais cela donne à l’oreille le même mot que « genèse » (« genesis »). Je ne sais pas si ça a été fait exprès…
Pour les connaisseurs : dans le film vous verrez de nombreux clins d’oeils aux autres films de la série. Outre les premiers rôles, on retrouve au casting : Tom Felton (Draco Malefoy dans Harry Potter), David Hewlett (Stargate Atlantis, Cube,…entre autres !), Tyler Labine (Classe Croisière, Antitrust, …et bien d’autres films et séries !), etc. …

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2011, 6/10, Action, Drame, Science-Fiction