Archives de Catégorie: Fantastique

Genre cinématographique regroupant des films faisant appel au surnaturel. L’intrigue d’un film fantastique se fonde sur des éléments communément considérés comme matériellement impossibles et irrationnels (existence de créatures légendaires telles que les vampires ou les loups-garous, apparitions de fantômes, voyage dans l’au-delà, etc).

Le Portrait de Dorian Gray

dgDate de sortie : 1er septembre 2010 (DVD – France)

Réalisé par : Oliver Parker

Cotation : 7/10 – Bon film.

Synopsis : C’est l’époque victorienne. Le jeune Dorian Gray, bourgeois londonien élégant et très beau, accepte d’être le modèle du célèbre peintre Basil Hallward. Ce portait est la suite de la rencontre de Dorian avec Lord Henry Wotton, un ami qui lui a présenté Basil. Il s’avère que le portrait est un des plus beaux tableaux jamais peints et Dorian affirme qu’il donnerait tout, y compris son âme, pour que le portrait vieillisse à sa place, et que lui-même garde à jamais sa jeunesse et sa beauté. Ce qu’il regrettera amèrement…

Avis : Adaptation réussie du roman d’Oscar Wilde, dans une ambiance de thriller fantastique. N’ayant jamais lu le livre, je n’ai pas été déçu par le film, j’avoue avoir regardé le DVD pour ne pas avoir à lire, par paresse ( ! ) étant donné la bonne critique du film. Il raconte bien cette histoire sombre et fantastique du jeune homme obsédé par la beauté éternelle. On a beau dire, mais c’est dans les vieilles casseroles que l’on fait les meilleures soupes, le sujet du pacte avec le diable est utilisé depuis la Grèce antique (et même avant ?) dans beaucoup d’oeuvres culturelles, et cela fonctionne toujours bien. Dans des décors de l’époque victorienne superbement mis en valeur, les acteurs aux performances irréprochables excellent dans le style very british que j’apprécie beaucoup, vraiment je me suis régalé devant ce film. Attention aux âmes sensibles cependant, certains passages font sursauter, et la fin est assez « hard » à regarder !

A noter : L’oeuvre d’Oscar Wilde avait déjà fait l’objet d’une adaptation en 1945 par Albert Lewin. Le film de 2009 n’est jamais sorti au cinéma en France ni en Belgique…Heureusement que les DVD nous permettent d’avoir accès aux réalisations d’Outre-Manche !

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2010, 7/10, Fantastique, Thriller / Suspense

Nanny McPhee et le Big Bang (Nanny McPhee and the Big Bang)

nanny2Date de sortie : 7 avril 2010

Réalisé par : Susanna White

Cotation : 7/10 – Bon film.

Synopsis : Mme Green est au bout du rouleau ! Ses trois enfants ne cessent de se chamailler, son mari est parti à la guerre, son beau-frère la pousse à lui vendre la ferme familiale et sa patronne a un comportement de plus en plus étrange… Et comme si cela ne suffisait pas, elle voit débarquer ses deux insupportables neveux de Londres, tandis que le maire du village la prévient que des bombes pourraient bien leur tomber dessus à tout moment ! Mme Green ne le sait pas encore, mais la personne dont elle a besoin n’est autre que Nanny McPhee…

Source : Allociné

Avis : La nounou super moche revient, cette fois dans le temps, pendant la seconde guerre mondiale. Toujours menée par une Emma Thompson entourée d’acteurs britanniques excellents, le deuxième volet adapté sur grand écran manque un peu de rythme, s’essouffle légèrement en comparaison au premier film, mais reste un bon divertissement, surtout pour le jeune public qui appréciera les animaux.

A noter : Asa Butterfield (« Hugo Cabret« ) est un jeune acteur anglais très prometteur, c’est un peu lui le vrai personnage principal de l’histoire.

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2010, 7/10, Comédie, Fantastique

Nanny McPhee

nanny1Date de sortie : 15 février 2006

Réalisé par : Kirk Jones

Cotation : 8/10 – Très bon film, à voir.

Synopsis : Depuis la disparition de son épouse, M. Brown a bien du mal avec ses sept enfants. De l¹aîné à la petite dernière, tous font de la maisonnée un véritable enfer. Entre son travail qui l’accapare et cette horrible Tante Adélaïde qui le menace de lui retirer son indispensable aide financière s’il ne se remarie pas dans les plus brefs délais, M. Brown en est réduit à espérer un miracle. Et il va voir débarquer Nanny McPhee…

Aussi effrayante qu’énigmatique, ce petit bout de femme est là pour remettre tout le monde au pas, mais les enfants ne sont pas décidés à se laisser faire ! Lorsque Tante Adélaïde décide d’arracher une des filles du foyer, il est temps de réagir, et pour la première fois, Nanny et ceux qui la voient de moins en moins comme une ennemie vont faire équipe…

Source : Allociné

Avis : Emma Thompson, qui tient le rôle principal avec brio, a écrit le scénario de cette adaptation tirée de la série de livres pour enfants  « Nurse Matilda » de Christianna Brand.  L’histoire est plutôt bonne, avec tout le charme british…on ne peut bien évidemment pas s’empêcher de penser à l’autre nounou célèbre Mary Poppins. Ici cependant il ne s’agit pas d’une copie de Mary Poppins, c’est une histoire tout à fait originale sur une nounou aux pouvoirs magiques… mais qui a ses particularités, notamment lorsque les enfants de qui elle s’occupe deviennent bons. Le film se laisse regarder, que l’on soit petit ou grand, que l’on aime la magie ou pas (quoi ? qui n’aime pas la magie ?!?! ). Le grand enfant que je suis a été agréablement étonné par cette découverte…magique.

A noter : Angela Lansbury, qui avait joué « L’apprentie sorcière » chez Disney (« Bedknobs and Broomsticks« , réal. R. Stevenson, 1971), vient ici en clin d’oeil dans un personnage secondaire, celui de la tante Adélaïde.
Le jeune Thomas Sangster s’avère être un excellent acteur, d’ailleurs on peut le voir actuellement dans la série « Game of Thrones ».
Emma Thompson avait déjà joué aux côtés de Colin Firth dans « Love Actually » (R. Curtis, 2003).

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2006, 8/10, Comédie, Fantastique

Prince of Persia : les sables du temps (Prince of Persia : The Sands of Time)

popDate de sortie : 19 mai 2010

Réalisé par : Mike Newell

Cotation : 8/10 – Très bon film, à voir.

Synopsis : Dastan, un jeune prince de la Perse du VIe siècle va devoir unir ses forces à celles de la belle et courageuse princesse Tamina pour empêcher un redoutable noble de s’emparer de la dague qui permet de libérer les Sables du Temps, un don des dieux capable d’inverser le cours du temps, ce qui lui permettrait de régner en maître absolu sur le monde.

Avis : Ayant joué aux jeux vidéos « Prince of Persia » il y a quelques années, je ne m’attendais pas du tout à ce film qui, bien qu’il en soit adapté, ne reflète pas du tout le scénario des jeux. Certes cela parle d’un prince de Perse dans l’ancien temps, avec de la magie, des complots, de l’aventure,… et l’adaptation est bien réussie, je dois dire que j’ai bien aimé ce film, beaucoup de nouveautés par rapport au support vidéoludique. Le beau Jake en héros exhibe sa musculature, en plus du scénario original et des effets spéciaux réussis.

Les costumes et les décors ont été soignés. Ben Kingsley dans le rôle du méchant Nizam est aussi un point positif.

A noter : Durant le tournage, une personne a été engagée pour jouer à Prince of Persia sur console !

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2010, 8/10, Action, Fantastique

Le Monde Fantastique d’Oz (Oz the Great and Powerful)

ozDate de sortie : 13 mars 2013

Réalisé par : Sam Raimi

Cotation : 9/10 – Vraiment très bon film, à recommander.

Synopsis : En 1905 au Kansas, un magicien de foire se fait emporter par une tornade alors qu’il était en montgolfière. Il s’évanouit dans l’aventure, et va se réveiller dans un monde incroyable…le pays d’Oz.

Avis : Ayant lu quelques critiques auparavant, je partais avec un à priori moyen concernant Oz. C’est peut-être cela qui a le plus contribué à mon appréciation du film ! Les effets spéciaux sont féeriques,  la 3D est magnifique : je ne peux que la recommander cette fois, elle n’est pas là pour l’argument commercial, le relief est totalement justifié et ajoute un réel plus à la projection ! Les acteurs sont des pointures (James Franco a un charme ravageur avec son sourire…), les décors et les costumes sont enchanteurs, la musique du grand Danny Elfman est aussi une contribution majeure. J’ai même remarqué que les sous-titres sont parfois décentrés pour marquer le relief d’un objet ou une personne à l’avant plan ! Au début une originalité que je n’avais jamais vue dans aucune autre réalisation (cependant peut-être ce procédé a-t-il déjà été utilisé) : l’écran est rétréci, et l’image est en noir et blanc, car l’action se déroule en 1905. Puis lors du voyage vers Oz, l’écran s’agrandit, la couleur apparaît…

Il y a indéniablement des références à d’autres histoires / films. Je n’ai jamais vu la comédie musicale Le Magicien d’Oz  (Victor Fleming, 1939), mais je pense que les deux adaptations du roman de L. Frank Baum sont totalement différentes et difficilement comparables. Celle de Sam Raimi (trilogie Spiderman, entre autres)  m’a plutôt fait penser à Alice aux pays des Merveilles (Tim Burton, 2010). C’est probablement parce qu’il s’agit toutes deux de productions Disney…

Le suspense et l’humour, en plus de l’aventure et du fantastique, sont au rendez-vous. J’ai beaucoup apprécié la scène de la « bataille finale » si j’ose dire, alias « le plus grand tour »…  Par contre la fin est un peu décevante, et comme dans d’autres oeuvres, je trouve qu’il manquait un petit quelque chose.
En conclusion, je  n’ai pas boudé mon plaisir et je résumerais par une phrase du film : « si vous croyez, tout est possible »  !

Lien Allociné

Lien IMDb

2 Commentaires

Classé dans 2013, 9/10, Aventure, Fantastique

Alice au Pays des Merveilles (Alice in Wonderland)

aliceDate de sortie : 10 mars 2010

Réalisé par : Tim Burton

Cotation : 7/10 – Bon film.

Synopsis : Alice, une jeune fille de 19 ans sans prétention, est fiancée au fils peu séduisant d’un lord anglais. A sa fête de fiançailles, elle échappe à la foule avant la fin de la cérémonie du mariage et tombe dans un trou du jardin en suivant un lapin blanc. Arrivée dans un lieu étrange et surréaliste appelé « Underland, » elle se retrouve dans un monde qui ressemble aux cauchemars qu’elle avait étant enfant, remplis d’animaux parlants, des reines et des chevaliers. Alice se rend compte qu’elle est là pour une raison – vaincre l’horrible Jabberwocky et restaurer la reine légitime sur son trône.

Avis : Une adaptation du célèbre conte de Lewis Carroll, à la sauce Tim Burton. Fort du tapage médiatique et de la nouveauté de la vague 3D, le film a eu un grand succès, amplement mérité. Décors fantastiques, personnages atypiques, scénario bien trouvé (adapté de « Alice aux pays des merveilles » et « De l’autre côté du miroir »). Ayant été le voir en 3D en avant-première, j’ai bien aimé le film, étant un fan de Tim Burton et de Johnny Depp. De tous les personnages, c’est lui le plus haut en couleurs, le plus drôle aussi. La Reine Rouge est aussi odieuse et méchante que l’on s’y attend. Par contre Alice ne dégage aucun charisme, et la 3D n’apporte pas vraiment grand-chose au film, vu qu’elle a été rajoutée après (le film n’était pas prévu pour cela). J’aurais aussi voulu en voir plus de l’univers « Underland », j’aime en avoir plein les yeux avec les films de Tim Burton, et j’en redemande…!

A noter : L’histoire d’Alice a fait l’objet de nombreuses adaptations artistiques, notamment au cinéma (8 adaptations entre 1903 et 2010), à la télévision (3 téléfilms, dont un réalisé en 2009 par Nick Willing diffusée sur France 4 il y a quelques temps), une série d’animation, des bandes dessinées, des jeux vidéos,…

Lien Allociné

Lien IMDb

1 commentaire

Classé dans 2010, 7/10, Aventure, Fantastique

L’Etrange Histoire de Benjamin Button (The Curious Case of Benjamin Button)

bbDate de sortie : 4 novembre 2009

Réalisé par : David Fincher

Cotation : 8/10 – Très bon film, à voir.

Synopsis : « Curieux destin que le mien… » Ainsi commence l’étrange histoire de Benjamin Button, cet homme qui naquit à 80 ans et vécut sa vie à l’envers, sans pouvoir arrêter le cours du temps. Situé à La Nouvelle-Orléans et adapté d’une nouvelle de F. Scott Fitzgerald, le film suit ses tribulations de 1918 à nos jours. L’étrange histoire de Benjamin Button : l’histoire d’un homme hors du commun. Ses rencontres et ses découvertes, ses amours, ses joies et ses drames. Et ce qui survivra toujours à l’emprise du temps… (Source : Allociné)

Avis : Histoire très originale, adaptée d’une nouvelle de Francis Scott Fitzgerald, qui l’avait lui-même puisé dans une pensée de Mark Twain : « « La vie serait bien plus heureuse si nous naissions à 80 ans et nous approchions graduellement de nos 18 ans ». Elle est correctement interprétée par les différents acteurs, autant que par les effets spéciaux. Le film dure assez longtemps (plus de 2h30) mais l’histoire est tellement prenante qu’on ne voit pas le temps passer. Il s’agit de la troisième collaboration entre David Fincher et Brad Pitt (après « Se7en » en 1996 et « Fight Club » en 1999). Je trouve les réalisations de David Fincher plutôt réussies – et je suis loin d’être le seul, je pense ! – , c’est encore le cas cette fois.

Lien Allociné

Lien IMDb

1 commentaire

Classé dans 2009, 8/10, Fantastique, Romance / film d'amour