Archives de Tag: Jean-Luc Couchard

Il était une fois, une fois

ieufufDate de sortie : 15 février 2012

Réalisé par : Christian Merret-Palmair

Cotation : 6/10 – Film correct.

Synopsis : De retour en France après un parcours professionnel sans faille, Willy Vanderbrook, de nationalité Franco-Belge, rend visite à son ami Serge Luypaerts, Belge tenancier d’un café et installé à Paris. Suite à un entretien d’embauche dans un hôtel de luxe français qui a un peu mal tourné en raison de la nationalité belge de Willy, il décide, aidé par Serge et par quelques autres belges, de se faire passer pour Louis de Belgique, un héritier de la famille royale belge, accompagné de ses amis (conseiller, garde du corps, etc.). Le personnel de l’hôtel n’y voyant que du feu, ils profitent de la situation et vont même jusqu’à faire un scandale à cause d’un poil sur le homard qu’on leur a servi, suite à quoi le directeur de l’établissement leur offre de passer la nuit en guise de dédommagement. Lors de cette soirée plutôt arrosée, une certaine Jessica va séduire (être séduite ?) par Louis de Belgique (alias Willy), mais va finir par découvrir sa véritable identité…

Avis : Truffé de blagues belges, de clichés savoureux et de quelques gags, cette comédie a pour but de réconcilier (?) les Français avec les Belges, ou du moins de faire comprendre ce qu’est la belgitude aux Français. Dans un registre assez décalé, le film se laisse regarder facilement, sans longueurs… Bien entendu, je suis moi-même Belge et je ne l’ai pas vu du même oeil qu’un Français. Cependant le film a été réalisé par des Français…et la salle dans laquelle j’étais a bien ri.

Sans être la comédie de l’année, je dirais en conclusion que c’est un moment de détente agréable, surtout en fin de journée pour décompresser.

Lien Allociné

Lien IMDb

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans 2012, 6/10, Comédie

Dead Man Talking

dmt1Date de sortie : 3 octobre 2012

Réalisé par : Patrick Ridremont

Cotation : 9/10 – Vraiment très bon film, à recommander.

Synopsis : Dans une prison reculée,  William Lamers, dernier détenu, est condamné à mort par injection létale, pour cause d’homicides. Le jour de son exécution, lorsque on lui demande s’il a une dernière déclaration, en présence du directeur de la prison, des gardes, de l’aumônier, et d’un journaliste venu assister en spectateur, il commence à parler, parler, parler… Etant donné que la loi n’est pas assez précise sur le temps qui lui est accordé, il va profiter de ce vide juridique et se lancer dans un discours qui n’en finit plus, pour échapper à la sentence. Son exécution qui ne devait être qu’une formalité va alors devenir un incroyable  enjeu politique et médiatique, au cœur d’une campagne électorale très rocambolesque.

Avis : Etant là le premier film du comédien Patrick Ridremont, je trouve ça vraiment bien réussi, c’est une agréable surprise. J’y suis allé sans avoir lu aucune critique, donc sans influences positives ni négatives. Et c’est bingo pour le champion de l’impro ! Avec une histoire originale (inspirée de Shéhérazade) qui soulève des questions pas toujours évidentes, une distribution franco-belge excellente, Ridremont livre ici une réflexion sur une multitude de choses comme la religion, le sens de la vie, les responsabilités, les  » magouilles  » politiques, etc…

Le film est une comédie dramatique, il y a des moments plutôt amusants, mais la trame principale reste la condamnation à mort d’un homme qui a commis un meurtre, donc un contexte dramatique aux scènes fortes.
Dès les premières secondes du film (dans ce que j’appellerais le générique de début), la bande son est lourde, pesante, nous plongeant déjà dans l’ambiance carcérale. Puis on voit des scènes étranges, ont se demande pourquoi on voit tout cela…(ce sera expliqué au fur et à mesure dans l’histoire). Les décors, la lumière, tout est vraiment bien réalisé et crédible, les moindres détails ne sont pas laissés au hasard, du vrai travail de professionnel. Le scénario nous pose la question…est-ce que ce condamné va finalement être exécuté… ? Les rebondissements ne manquent pas, le spectateur en a pour son argent grâce au suspense bien ficelé ! A saluer bien sûr la performance de Patrick Ridremont, à la fois acteur, réalisateur, scénariste et comédien, mais aussi surtout François Berléand en directeur de prison, Jean-Luc Couchard en gouverneur, et tout les autres qui sont excellents dans leur rôle respectif. On aura une pensée émue pour Christian Marin, dont c’était ici le dernier film, puisqu’il nous a quittés en septembre 2012.
J’irais même jusqu’à dire que la dernière partie du film est poétique, voire spirituelle, avec un dernier clin d’œil sur l’image de fin…Vraiment, je recommande chaudement ce film.

Lien Allociné

Lien IMDb

1 commentaire

Classé dans 2012, Comédie dramatique