Archives de Catégorie: 2008

Films sortis en 2008

La saga Voyage au Centre de la Terre

vct

Date de sortie : 12 novembre 2008, 15 février 2012

Réalisé par : Erig Brevig, Brad Peyton

Cotation : 6/10 – Saga correcte.

Synopsis V1 : Personne ne croit plus le professeur Trevor Anderson lorsqu’il affirme être sur le point de faire une extraordinaire découverte. Ses hypothèses révolutionnaires l’ont mis au ban de la communauté scientifique. Pourtant, au cours d’une expédition en Islande, Trevor et son neveu, le jeune Sean, sous la conduite de leur guide, la belle Hannah, vont se retrouvent piégés dans une caverne. Leur seul espoir d’en ressortir est de s’enfoncer dans les entrailles de la Terre en espérant trouver une autre issue. Dans leur périple vers les profondeurs, ils rencontrent des mondes inexplorés, des merveilles extraordinaires, des dangers mortels et des créatures fabuleuses parfois surgies du passé… Une seule chose est certaine : à des dizaines de kilomètres sous la surface de la Terre, tout peut arriver. S’ils veulent revoir un jour la lumière, Trevor et les siens doivent en plus faire vite, car un volcan menace…

Synopsis V2 : Sean, un ado ayant perdu son père et dont la mère s’est remariée, ne s’entend pas trop bien avec son beau-père Hank, entrepreneur en bâtiments. Sean s’est introduit dans un complexe satellite pour intercepter un message codé et a été rattrapé par la police… Ce message, selon Sean, est un appel à l’aide de son grand-père, disparu il y a plusieurs années. Afin d’essayer de bien s’entendre avec son beau-fils, Hank propose de l’aider à déchiffrer le message. Ils découvrent que le message dit que l’île existe, avec des indices pour la trouver. Hank décide d’accompagner Sean. Assistés d’un pilote d’hélicoptère et de sa magnifique fille au caractère déterminé, ils se lancent à la recherche de l’île, et ne vont pas tarder à découvrir une île mystérieuse qui ne figure sur aucune carte, une île qui recèle des formes de vie étranges, des montagnes d’or, de volcans meurtriers et bien plus d’un secret stupéfiant.

Avis  : Deux adaptations du roman de J. Verne ont déjà été transposées au cinéma, en 1959 et 1976, et ne les ayant pas vues, je ne peux pas juger ni comparer. Cependant je suis prêt à parier que pour l’époque c’étaient de très bons films ; cette saga d’aventures fantastiques « remixée » années 2000 est principalement destinée aux enfants. L’histoire est assez classique, et bien que les effets spéciaux et la 3D soient plutôt réussis (je suis bon public…), les références aux oeuvres de Jules Verne ne sont pas suffisantes pour rattraper le jeu assez pauvre des acteurs qui sont assez caricaturaux. Le scénario est assez entraînant mais aussi prévisible… Le deuxième film m’a semblé un peu meilleur que le premier, sûrement grâce à Michael Caine, un « monstre sacré » du cinéma, qu’on a aussi pu voir comme valet de Bruce Wayne dans la saga Batman, entre autres. 

Le jeune public appréciera les gags et les situations d’aventures, mais les plus cinéphiles ne seront pas satisfaits, à part les amateurs purs et durs de films américains « passe-partout ». Un troisième volet serait apparemment prévu (date indéterminée)…

Lien Allociné Voyage au Centre de la Terre (2008)
Lien Allociné Voyage au Centre de la Terre 2 : l’Île Mystérieuse (2012)

Lien IMDb Journey to the Centre of the Earth (2008)
Lien IMDb Journey 2 : the Mysterious Island (2012)

Publicités

1 commentaire

Classé dans 2008, 2012, 6/10, Aventure, Fantastique

La saga Madagascar

madagascarDate de sortie : 22 juin 2005, 3 décembre 2008, 6 juin 2012

Réalisé par : Eric Darnell, Tom McGrath, Conrad Vernon

Cotation : 8/10 – Très bonne saga, à voir.

Synopsis Madagascar 1 : Alex le Lion est le roi de la jungle urbaine: il est le lion du zoo de Central Parc. Il y coule des jours heureux dans un cadre idyllique, copieusement nourri, aux côtés de ses potes Marty le Zèbre, Melman la Girafe et Gloria, l’Hippopotame. Trop curieux de découvrir le monde qui l’entoure, Marty le Zèbre s’évade avec l’aide de quelques pingouins délurés. Le lendemain, Alex, Melman et Gloria constatent avec consternation la disparition de leur ami. Ils décident de partir à sa recherche et de le ramener aussi vite. Ils le retrouvent dans la grande gare de Central Station, mais avant de pouvoir monter dans le train qui les ramènera au zoo, ils sont anesthésiés, capturés, mis en cage et transférés sur un navire en partance pour l’Afrique par des humains bien intentionnés, estimant que le stress de la vie new-yorkaise n’est pas indiqué pour ces pauvres animaux… Avec les voix de José Garcia, Anthony Kavanagh, Jean-Paul Rouve, Marina Foïs… dans la version française.

Avis Madagascar 1 : Beau succès lors de sa sortie en salles, ce film d’animation ravira les enfants (à qui il est principalement destiné) comme les adultes, pour les gags, l’esprit bon enfant mais néanmoins moderne, et les trouvailles, l’originalité du scénario. Mention aux pingouins, qui ont fait l’objet de plusieurs court-métrages et d’une série animée !

Synopsis Madagascar 2 : Toutes les adorables créatures de Madagascar sont de retour : le lion Alex, le zèbre Marty, la girafe Melman, l’hippopotame Gloria, le Roi Julien, Maurice et les pingouins… aucun ne manque à l’appel. Après s’être échoué sur les rivages lointains de Madagascar, nos New-yorkais ont concocté un plan dément – si dément qu’il pourrait bien réussir ! Avec une discipline quasi militaire, les pingouins ont rafistolé une épave d’avion, et au terme d’un vol chaotique à souhait, l’improbable équipage a pu rallier les vastes plaines d’Afrique. Les anciens pensionnaires du zoo de Central Park rencontrent alors pour la première fois leurs familles respectives dans leur habitat naturel. Une occasion unique de renouer avec ses racines, mais aussi de mesurer le gouffre qui sépare la nature de la civilisation, le « continent noir » de la « jungle de béton ». De nouvelles aventures, encore plus palpitantes, attendent nos amis sur la terre de leurs ancêtres, mais le souvenir de New York reste présent en chacun d’eux. N’est-ce pas là que doit finalement se jouer leur avenir ?

Avis Madagascar 2 : Deuxième épisode toujours aussi fou et rigolo, les gags et les situations comiques s’enchaînent, entrecoupés de moments plus calmes. Un peu moins bien réussi que le premier (la surprise n’étant plus là si on a déjà regardé le premier volet). 

Synopsis Madagascar 3 : L’histoire reprend là où elle s’est terminée avec Madagascar 2. Nos amis Alex le lion, Marty le zèbre, Gloria l’hippopotame et Melman la girafe, maintenant vivant dans leur habitat naturel en Afrique, s’ennuient. Ils cherchent à rentrer chez eux, au zoo de New-York ! Les pingouins soldats étant partis à Monte-Carlo pour dépenser tout leur argent au casino, nos compères décident d’élaborer un plan : ils « nagent » jusque Monte-Carlo, récupèrent les pingouins, et repartent avec eux jusque New-York dans leur avion bricolé. C’est sans compter sur le Capitaine Chantal Dubois, une policière française à qui il ne manque qu’une tête de lion à son tableau de chasse…commence une folle course poursuite lorsque débarquent des animaux de la jungle dans le casino monégasque…

Avis Madagascar 3 : La folie et l’humour burlesque des premiers épisodes sont toujours présents dans ce troisième volet qui a ouvert le festival de Cannes 2012. Ayant apprécié les deux premiers films, je n’ai pas hésité une seule seconde après avoir vu la bande annonce du troisième opus, qui en soi est déjà fort drôle, si on aime ce genre d’humour bien entendu. Normalement c’est un humour destiné aux enfants…je pense donc être resté un grand enfant ! Pour moi les nombreux gags sont tous réussis.

La première partie du film est pleine d’action, les scènes se succèdent rapidement et on a à peine le temps de souffler…heureusement la deuxième partie alterne les scènes plus dynamiques et les scènes calmes.
Car ce qui fait la force de Madagascar 3, c’est le rythme constant, la suite de moments drôles, puis tendres, qui emballent vraiment les spectateurs !
A part Julien, Maurice, Morty et les singes, il n’y a aucun animal de l’ile de Madagascar dans toute l’histoire, et les personnages n’y mettent d’ailleurs jamais les pieds ! Le titre est donc un peu antinomique, mais on comprend bien que puisqu’il s’agit d’une troisième partie, le titre se devait rester. Il a été adjoint d’un sous-titre « bons baisers d’Europe », tout comme le second en avait un également (« la grande évasion »).

Le meilleur moment du film se situe un peu après le milieu, dans un festival d’explosions musicales et colorées, sur fond de Katy Perry, du thème de l’Entrée des Gladiateurs par Fucik (le thème musical habituel des cirques), et bien sûr de l’emblématique « I like to move it move it« . Le compositeur Hans Zimmer n’est pas étranger à ces musiques entraînantes …
La 3D est très appréciable (la vraie, le film a été fait pour ça), comme toujours dans un film d’animation, elle s’y prête assez bien. Je pense cependant que le film est aussi bien en 2D, personnellement je l’ai vu avec des lunettes.
C’était vraiment un divertissement très agréable, pour redonner le sourire par ce début d’été pluvieux…à conseiller en famille !

Lien Allociné Madagascar (2005)
Lien Allociné Madagascar 2 (2008)
Lien Allociné Madagascar 3 : Bons baisers d’Europe (2012)

Lien IMDb Madagascar (2005)
Lien IMDb Madagascar : Escape 2 Africa (2008)
Lien IMDb Madagascar 3 : Europe’s Most Wanted (2012)

Poster un commentaire

Classé dans 2005, 2008, 2012, 8/10, Animation / Dessin Animé, Aventure, Comédie

Coluche, l’histoire d’un mec

colucheDate de sortie : 15 octobre 2008

Réalisé par : Antoine de Caunes

Cotation : 7/10 – Bon film.

Synopsis : Septembre 1980. Coluche triomphe tous les soirs au Gymnase. « Comique préféré des Français », il est au sommet de sa gloire ; télés, radios et journaux se l’arrachent, et sa maison est l’endroit où se croise tout ce que le pays compte de vedettes… Toujours prêt à pousser le bouchon un peu plus loin, il décide, pour rire, de poser sa candidature à la Présidence de la République. Très vite, la France se bidonne, l’acclame, le soutient. Les sondages s’affolent, sa cote monte en flèche. Et si finalement un clown se faisait élire Président ? Lui-même commence à y croire… (Source : Allociné)

Avis : Pour son quatrième film (après Les Morsures de l’Aube – 2001, Monsieur N. – 2003, et Désaccord Parfait – 2006), Antoine de Caunes porte à l’écran la vie du comique préféré des Français durant les années ’80. De sa notoriété, puis à sa participation aux présidentielles, jusqu’à la fin de sa vie, De Caunes montre ici le côté face de l’artiste, la vie en coulisses, comme le suggère très bien l’affiche. Un beau film avec un François-Xavier Demaison plus vrai que nature.

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2008, 7/10, Biographique / Biopic, Drame, Historique

La saga Twilight

The_Twilight_Saga-_New_Moon_1195Date de sortie : entre le 26 novembre 2008 (premier film) et le 14 novembre 2012 (dernier film)

Réalisé par : Catherine Hardwicke, Chris Weitz, David Slade, Bill Condon

Cotation : 6/10 – Saga correcte.

Synopsis : A dix-sept ans, Isabella Swan (« Bella ») déménage à Forks, petite ville de la côte près de Washington, pour vivre avec son père, Charlie, après que sa mère se soit remariée avec un joueur de baseball. Elle se lie rapidement d’amitié avec de nombreux étudiants de sa nouvelle école, mais elle est intrigué par les frères et sœurs Cullen, qui se montrent mystérieux et distants.

Avis : Les premiers chapitres de la grande saga, adaptée des romans de Stephanie Meyer est plutôt bon. Le scénario est classique, une humaine tombe amoureuse d’un vampire, elle veut le devenir à son tour… Cependant le film est plutôt bien fait, les lumières, mises en scène et décors sont bons, les acteurs assez convaincants, malgré le fait que personnellement, je trouve que Robert Pattinson a l’air d’un chien battu tout le long du film ; et malgré aussi le jeu presque identique de K. Stewart pour les différentes émotions comme la tristesse, la joie, la colère…ce qui a d’ailleurs valu pas mal de railleries sur internet.
Les effets spéciaux assez réussis. Enorme succès au box-office, principalement auprès des adolescentes amatrices d’histoire d’amour, ces films ont relancé la « mode » des vampires sur petit et grand écran. Il y en avait déjà eu au cinéma avec par exemple « Entretien avec un Vampire » (avec Brad Pitt) en 1994, ou parmi d’autres séries, « Buffy contre les vampires » (1997-2003), etc…
Ayant apprécié le premier film, j’ai visionné les suivants, et plus l’histoire avance, moins ça devient bien… La cote de 6/10 est une moyenne de tous les épisodes en ce qui me concerne. Les lecteurs des romans ont fort été déçus ; personnellement je n’ai pas lu les livres donc je ne peux pas comparer. Aussi, pour les non-adeptes de la langue de Shakespeare qui se sont toujours demandés ce que signifiait le titre, le mot « twilight » signifie « crépuscule », « pénombre ».

Les liens ci-dessous mènent aux différents films. Les titres des films en français sont à côté des liens Allociné, les titre en anglais à côté des liens IMDb.

Lien Allociné (Twilight – Chapitre 1 : Fascination) – 2008
Lien Allociné (Twilight – Chapitre 2 : Tentation) – 2009
Lien Allociné (Twilight – Chapitre 2 : Hésitation) – 2010
Lien Allociné (Twilight – Chapitre 4 : Révélation 1ère partie) – 2011
Lien Allociné (Twilight – Chapitre 4 : Révélation 2ème partie) – 2012

Lien IMDb (Twilight) – 2008
Lien IMDb (The Twilight Saga : New Moon) – 2009
Lien IMDb (The Twilight Saga : Eclipse) – 2010
Lien IMDb (The Twilight Saga: Breaking Dawn – Part 1) – 2011
Lien IMDb (The Twilight Saga: Breaking Dawn – Part 2) – 2012

1 commentaire

Classé dans 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 6/10, Fantastique, Non classé, Romance / film d'amour

Phénomènes (The Happening)

phDate de sortie : 11 juin 2008

Réalisé par : M. Night Shyamalan

Cotation : 6/10 – Film correct.

Synopsis : A New-York, un étrange phénomène touche Central Park : des gens en rue s’arrêtent net et reculent de quelques pas, avant de se suicider. Le phénomène semble s’amplifier, et se répand dans la zone nord-est des Etats-Unis. A quelques kilomètres de là, un professeur de sciences, son épouse, son frère et sa nièce vont se réunir pour prendre le train et fuir le plus loin possible avant que le phénomène les atteigne.

Avis : Ayant vu ce film au cinéma lors de sortie, je l’ai récemment regardé à nouveau en DVD. Il est difficile de le catégoriser, il se situe, à mon avis, entre fantastique et thriller, avec des scènes assez ‘hard’. Bien que je ne sois pas du tout fan de films d’horreur, j’avais déjà vu des réalisations de M. Night Shyamalan auparavant (Le Village, Sixième Sens), et cela m’avait assez plu. Ici il est scénariste, producteur, réalisateur et même acteur (la voix au téléphone). Il arrive, avec finalement pas grand chose, à nous suggérer qu’un élément banal puisse être un danger…Avoir peur du vent, des plantes…?! Cela semble assez dingue dit comme ça, mais en regardant l’histoire cela a du sens ! Je n’ai pas vraiment tout compris, il y a une part de mystère et de non-résolu, c’est pour cela que j’ai indiqué comme fantastique et mis seulement 6/10. Une autre explication est donnée plus bas. Quelques scènes, comme je l’ai dit ci-avant, peuvent heurter les personnes sensibles (l’attaque du lion, la tondeuse, …) et même si on sait que ce sont des effets spéciaux, on ne peut s’empêcher de sursauter ou ressentir de l’effroi. C’est justement le but recherché et cela fonctionne, je considère donc ce réalisateur comme étant excellent dans ce qu’il fait. Je recommande ce DVD aux fans de films d’horreur, mais le déconseille aux personnes qui n’aiment pas ça, dont je fais « moyennement » partie. J’ai bien apprécié le message écologique que l’on peut déceler à la fin, cela a relevé ma note, sinon j’aurais probablement donné un 5 ou un 4.

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2008, 6/10, Fantastique, Horreur / Epouvante, Thriller / Suspense

Musée Haut, Musée Bas

mhmbDate de sortie : 26 novembre 2008

Réalisé par : Jean-Michel Ribes

Cotation : 8/10 – Très bon film, à voir.

Synopsis : Un conservateur terrorisé par les plantes vertes, une mère plastifiée pour être exposée, un ballet de Saintes Vierges, des gardiens épuisés par Rodin, un ministre perdu dans une exposition de sexes, une voiture disparue au parking Rembrandt, des provinciaux amoureux des Impressionnistes, touristes galopins galopant d’une salle à l’autre, passager clandestin dans l’art premier, Picasso, Gauguin, Warhol, ils sont tous là dans ce petit monde qui ressemble au grand, dans ce musée pas si imaginaire que ça, valsant la comédie humaine jusqu’au burlesque. (Source : Allociné)

Avis : Une bonne comédie très surréaliste, dans laquelle évoluent de grands acteurs Français. J’adore !

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2008, 8/10, Comédie, Fantastique

Quantum of Solace

qosDate de sortie : 5 novembre 2008

Réalisé par : Marc Foster

Cotation : 6/10 – Film correct.

Synopsis : L’action fait directement suite à « Casino Royale ». Bond et M (Judi Dench) sont à la poursuite d’un sombre réseau international qui brasse des milliards. Alors que Bond poursuit les agents qui ont tenté d’assassiner « M », tous les indices mènent à Dominic Greene, un philanthrope écologiste de renommée mondiale. Greene a l’intention de reconvertir une zone désertique de la Bolivie en échange du financement d’un coup d’état. Il est aussi le responsable de la mort de Camille, l’amour de Bond. La CIA est sur une mauvaise piste, et seul Bond, avec un peu d’aide, se dresse contre Greene. M se demande si elle peut faire confiance à Bond, ou si c’est la vengeance qui le guide… Y a-t-il une consolation dans la vengeance?

Avis : Un James Bond, c’est comme le Beaujolais Nouveau, on l’attend avec impatience à chaque fois. Ayant fait ses preuves dans « Casino Royale », Daniel Craig nous revient pour la seconde fois dans la peau du célèbre 007. Tous les ingrédients habituels sont réunis : belles filles, action, poursuites, espionnage (normal !),…Petit bémols : les scènes d’action sont parfois difficiles à suivre, ou alors il faut passer en lecture au ralenti ! Monneypenny, ainsi que les gadgets de Q (regretté Desmond Llewellyn) – ou son successeur R (le Monthy Python John Cleese) – me manquaient un peu. Cela dit c’est normal, vu que l’action est censée se dérouler chronologiquement au tout début de la carrière de Bond…Ah ! si le cinéma filmait dans le bon ordre, ce serait mieux non…?   En bref, objectivement c’est un bon James Bond, mais personnellement je préférais l’époque de Pierce Brosnan. Remarquez, je n’ai pas vu les plus vieux films avec les autres incarnations de Bond avant Brosnan..

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2008, 6/10, Action, Espionnage