Archives de Catégorie: 2011

Films sortis en 2011

Hop

hopDate de sortie : 30 mars 2011

Réalisé par : Tim Hill

Cotation : 7/10 – Bon film.

Synopsis : Robbie est un lapin adolescent dont le père dirige une chocolaterie secrète qui produit chaque année les délicieuses confiseries pour les fêtes de Pâques (cloches, lapins et œufs en chocolat). Le père de Robbie, personnage enjoué et connu pour être le Lapin de Pâques, est prêt à céder la chocolaterie familiale à son fils. Cependant, Robbie ne rêve que d’une chose : devenir batteur dans un groupe de Rock. A la veille de la passation de pouvoir, Robbie s’enfuit.

C’est pendant son séjour à Hollywood qu’il fait la connaissance de Fred, un jeune homme qui nourrit de grands rêves qu’il n’a toujours pas réalisés. A l’approche de la trentaine, Fred vit toujours chez ses parents, le temps de trouver un travail et un sens à sa vie. Il finit enfin par se voir confier la délicate mission de s’occuper d’une majestueuse demeure, qui doit garder tout son éclat en l’absence de ses propriétaires. Un malencontreux incident pousse Fred à héberger Robbie dans la villa ; ce dernier se révélant être le plus odieux des hôtes.

Inquiet de la disparition de son fils, le Lapin de Pâques charge son commando d’élite, les Bérets Roses, de le ramener à la maison. Seulement voilà, l’affaire familiale est sous la menace de Carlos le poussin, n°2 aux commandes de l’usine. Profitant de la disparition de Robbie, Carlos complote pour prendre la main sur la chocolaterie familiale et contrôler ainsi les fêtes de Pâques. Fred et Robbie réaliseront-ils leurs rêves? Robbie et les Bérets Roses reviendront-ils à temps pour sauver la chocolaterie familiale des mains du perfide Carlos?

Source : Allociné

Avis : Bon film principalement pour les enfants, avec la thématique de Pâques. Très coloré et très agréable pour un moment de détente en famille.

Lien Allociné

Lien IMDb

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans 2011, 7/10, Animation / Dessin Animé, Comédie, Non classé

Tous les soleils

tlsDate de sortie : 30 mars 2011

Réalisé par : Philippe Claudel

Cotation : 9/10 – Vraiment très bon film, à recommander.

Synopsis : Alessandro, professeur italien de musique baroque d’une trentaine d’années, est un père veuf qui vit avec sa fille Irina, 15 ans, et son frère Luigi, un anarchiste pacifiste réclamant le statut de réfugié politique en France, car il est anti-Berlusconi. Alessandro ne partage pas ses idées, il est venu en France avec sa femme, et se considère comme chez lui en France à présent, il n’est pas pour autant aussi révolutionnaire que son frère. Irina, elle, s’entend plutôt bien avec son oncle Luigi, mieux qu’avec son père d’ailleurs !

Parfois, Sandro (comme l’appelle son entourage) a l’impression d’avoir deux adolescents sous sa responsabilité, mais lui-même ne voit pas que sa propre vie n’est pas géniale non plus. Certes il voudrait être un père modèle, mais il ne veut pas reconstruire sa vie amoureuse pour ne pas souiller le souvenir de son épouse décédée dans un accident.
Heureusement Sandro est entouré d’une bande de copains qui l’empêchent de se sentir seul, notamment ses amis dans l’orchestre baroque dont il fait partie. A ses heures, Sandro fait aussi la lecture dans un hôpital pour les patients qui le souhaitent. Au moment où sa fille découvre ses premiers amours, la vie de Sandro va basculer, suite au décès d’une patiente à qui il a fait la lecture pendant un certain temps…

Avis : Philippe Claudel est avant tout un écrivain mais c’est aussi le réalisateur de « Il y a longtemps que je t’aime » (2008). C’est donc son deuxième film en tant que réalisateur.. Sa plume se ressent fort au niveau des dialogues, qui ont une place très importante dans le film (évidemment !). On sent l’homme de plume derrière le scénario. Les paysages sont magnifiques, je ne savais pas qu’il y avait du soleil toute l’année à Strasbourg… L’histoire est touchante, on passe du rire à des moments plus tendres ou un peu dramatique, sans jamais tomber dans le mélodrame triste. Le personnage de Luigi est celui qui apporte le plus d’effets comiques…

A noter aussi que les musiques de la Tarentelle sont excellentes pour les amateurs du genre baroque.

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2011, 9/10, Comédie

Rango

rangoDate de sortie : 2 mars 2011

Réalisé par : Gore Verbinski

Cotation : 7/10 – Bon film.

Synopsis :  Le voyage d’un caméléon solitaire à travers l’immensité du désert Mojave. Rango, lézard acteur qui a toujours voulu être un héros, a trouvé un public qui en aurait bien besoin, il prétend être un homme de loi dans une ville desséchée appelée « Poussière » (« Dust »).

Rango réalise rapidement qu’il y a une différence entre être acteur et la vraie vie ; il est obligé de faire face à ses problèmes d’identité, va devoir donner un sens au mot amitié, accomplir sa quête et découvrir le complot qui se cache derrière l’absence d’eau de la ville.
C’est le rôle de sa vie, mais ce ne sera pas sans danger !

Avis : Le réalisateur des 3 premiers « Pirates des Caraïbes » nous offre un autre divertissement sous la forme d’une comédie déjantée avec un Johnny Depp en caméléon ! Comme dans « Pirates… », le duo Verbinsky-Depp fonctionne à merveille et cette histoire originale ne manque pas de piquant !

Avec un humour très particulier, le film nous fait voir la vie d’un caméléon basculer… pour devenir un acteur-héros de sa propre vie !
A voir si on est amateur du genre ; je réserverais cependant le film aux enfants à partir de 10 ans, certains passages d’humour noirs pouvant être traumatisants, à mon avis…

A noter :  On retrouve également Bill Nighy, aussi présent dans la saga de « Pirates des caraïbes », ici il joue le Serpent à Sonnette Jake, l’ennemi de Rango dans le film.

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2011, 7/10, Animation / Dessin Animé, Western

Hollywoo

hollywooDate de sortie : 7 décembre 2011

Réalisé par : Frédéric Berthe, Pascal Serieis

Cotation : 5/10 – Film moyen, pas trop conseillé.

Synopsis : Doubleuse française d’une série américaine mondialement connue, Jeanne voit son monde s’écrouler lorsque Jennifer Marshall, la comédienne américaine à qui elle prête sa voix, décide d’arrêter sa carrière, suite à une dépression nerveuse. Sur le conseil de son amie Marie, Jeanne part aux Etats-Unis pour savoir ce qui s’est passé et essayer de faire en sorte que Jennifer change d’avis. Arrivée à Hollywood, Jeanne essaie d’approcher la star tant bien que mal, avec un anglais très approximatif mais de la suite dans les idées…

Avis : Sans la présence de Florence Foresti, je ne serais certainement pas allé voir ce film. Foresti a un talent comique indéniable, ne fut-ce qu’avec son expression faciale, elle fait rire. Jamel Debbouze, aussi de la partie, n’est pas triste mais ici fait un peu pâle figure. Le scénario, bien qu’original, n’est pas à la hauteur du talent des comédiens principaux, certains gags tombent à plat… alors que d’autres fonctionnent bien. On saluera les apparitions (trop courtes) de Muriel Robin et Alex Lutz. Le contexte et les allusions à Desperate Housewives et Sex and the City me semblent flagrantes, mais la parodie ne prend pas… Il s’agit donc là d’un film à réserver aux fans de Florence Foresti et/ou Jamel Debbouze, mais ne vous attendez pas à une histoire hilarante. Clin d’oeil : un instant après la fin, on peut voir un clip tourné par la troupe du film…Un moment de cinéma sympathique, sans plus.

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2011, 5/10, Comédie

Habemus Papam

hpDate de sortie : 7 septembre 2011

Réalisé par : Nanni Moretti

Cotation : 6/10 – Film correct.

Synopsis : Après la mort du Pape, le Conclave se réunit afin d’élire son successeur. Plusieurs votes sont nécessaires avant que ne s’élève la fumée blanche. Enfin, un cardinal est élu ! Mais les fidèles massés sur la place Saint-Pierre attendent en vain l’apparition au balcon du nouveau souverain pontife. Ce dernier ne semble pas prêt à supporter le poids d’une telle responsabilité. Angoisse ? Dépression ? Peur de ne pas se sentir à la hauteur ? Le monde entier est bientôt en proie à l’inquiétude tandis qu’au Vatican, on cherche des solutions pour surmonter la crise…

Avis : Scénario original sur ce qui est inimaginable pour l’Eglise, un Pape qui ne se présente pas ! A la fois comique et dramatique, l’histoire fait un peu réfléchir sur le sens de la responsabilité du chef de l’Eglise catholique. J’ai particulièrement aimé les dialogues en italien (en VO c’est toujours mieux !) qui donnent un effet comique dans certaines scènes. Certes ce n’est pas à hurler de rire, ni triste à pleurer, c’est un juste milieu. Michel Piccoli et Nanni Moretti sont excellents dans leurs rôles respectifs, et les rôle secondaires des cardinaux ne sont pas tristes non plus…

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2011, 6/10, Comédie dramatique

127 heures (127 hours)

127hDate de sortie : 23 février 2011

Réalisé par : Danny Boyle

Cotation : 10/10 – Cotation maximale, excellent film à voir absolument.

Synopsis : L’histoire vraie d’un aventurier alpiniste qui après une glissade malencontreuse s’est retrouvé le bras bloqué par un rocher au fond d’une crevasse. Comment va-t-il pouvoir s’en sortir avec le peu d’équipement dans son sac à dos ?

Avis : Cette histoire est adaptée du livre « Plus fort qu’un roc » (« Between a Rock and a Hard Place »), un récit autobiographique écrit par Aron Ralston, un aventurier qui a dû faire un énorme sacrifice pour survivre. Les paysages du Grand Canyon sont magnifiques, James Franco n’a plus rien à prouver, c’est un formidable acteur, il a d’ailleurs reçu un prix pour sa prestation. Avec l’utilisation de la caméra subjective, l’histoire est poignante, on ressent beaucoup d’émotions, on veut qu’il s’en sorte, on vit les instants avec lui…C’est incroyable de voir la force que l’on peut avoir dans de telles situations ! Certaines scènes sont fortes, pourtant réalistes et cruciales pour le film, sans pour autant tomber dans la catégorie « horreur / gore » ; mais elles pourraient engendrer un malaise chez le spectateur sensible.

Danny Boyle est un réalisateur que j’admire beaucoup, d’ailleurs tous ses films sont des gros succès (« Trainspotting », « La Plage », « 28 jours plus tard », « Slumdog Millionnaire« ,…) et « 127 heures » a reçu 19 nominations dans de nombreux festivals. Vraiment je recommande chaudement ce film, mais plutôt bien confortablement installé dans un fauteuil…

Lien Allociné

Lien IMDb

2 Commentaires

Classé dans 10/10, 2011, Aventure, Biographique / Biopic, Drame, Thriller / Suspense

Ma part du gâteau

mpdgDate de sortie : 16 mars 2011

Réalisé par : Cédric Klapisch

Cotation : 7/10 – Bon film.

Synopsis : France, une ouvrière, vit à Dunkerque avec ses trois filles.
Son ancienne usine a fermé et tous ses collègues se retrouvent comme elle au chômage. Elle décide de partir à Paris pour trouver un nouveau travail. Elle va trouver un stage pour devenir femme de ménage. Assez rapidement, elle se fait engager chez un homme qui vit dans un univers radicalement différent du sien. Cet homme, Steve, est un trader qui a réussi, il travaille entre la City de Londres et le quartier de la Défense à Paris.
Les deux individus vont se côtoyer. Cette ouvrière va découvrir les gens qui vivent dans le luxe. Elle va finir par découvrir que cet homme, fort séduisant et sympathique, est en partie responsable de la faillite de son ancienne entreprise. (Source : Allociné)

Avis : Une bonne comédie dramatique signée Cédric Klapish (L’Auberge Espagnole, 2002 ; Les Poupées Russes, 2005 ; …), emmenée par un excellent duo Viard-Lellouche. Le film dénonce la précarité, les différences de milieux entre les ouvriers et les traders. Du bon Klapisch offrant un moment de divertissement plus que correct.

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2011, 7/10, Comédie dramatique