Les amants passagers (Los Amantes Pasajeros)

lapDate de sortie : 27 mars 2013

Réalisé par : Pedro Almodóvar

Cotation : 7/10 – Bon film.

Synopsis : Avant le décollage d’un avion de l’Espagne vers le Mexique, un petit incident se produit sur la piste. Le vol se passe normalement jusqu’à ce qu’une anomalie mineure au train d’atterrissage soit détectée. Les pilotes font de leur mieux pour trouver la piste d’atterrissage la plus proche, mais aucune ne semble disponible… Ils tournent donc en rond au-dessus de Tolède… Les passagers de la classe économique sont endormis par les boissons servies à bord, tandis que les passagers de la business class sont avertis de la situation. Les stewards gays font de leur mieux pour les distraire. Au fur et a mesure que le temps passe, les vies respectives de chaque membre à bord (passagers et équipage) se dévoilent…

Avis : Film assez original pour une situation « catastrophe », et très décalé dans un pur style Almodovar. Beaucoup de passages drôles, sans pour autant être hilarants.La VO est recommandée pour le caractère chantant et croustillant de la langue espagnole, c’est encore mieux quand on la comprend, bien que les sous-titres soient très bons. Les acteurs jouent des rôles situés entre le caricatural et le réel, et offrent un beau divertissement haut en couleurs.

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2013, 7/10, Comédie

Les infidèles

infDate de sortie :29 février 2012

Réalisé par : Jean Dujardin, Gilles Lellouche, Emmanuelle Bercot, Fred Cavayé, Michel Hazanavicius, Eric Lartigau, Alexandre Courtès, Jan Kounen

Cotation : 5/10 – Film moyen, pas trop conseillé.

Synopsis : Sept réalisateurs se penchent chacun à leur tour sur l’infidélité masculine et ses nombreuses variantes…

Avis : L’affiche, ou plutôt les affiches, qui ont fait polémique, résument bien tout le film. Ce sont des successions de sketches, (un peu comme dans « Paris, je t’aime », « New-York I love You »…), sur le thème de l’infidélité masculine (et un peu féminine dans un des sketches). Pour ma part, je trouve que l’angle est très machiste. La tromperie, les mensonges, les tactiques masculines pour éviter de se faire « gauler » par sa femme… tout est mis en scène par 7 réalisateurs dans des scénarios de la vie courante. Bien que Jean « The Artist » Dujardin est présent au casting, cela n’en fait pas un chef d’oeuvre… Même si les acteurs sont très bons (citons au passage : Isabelle Nanty et Sandrine Kimberlain, magnifiques même si leurs scènes ne sont pas longues, ainsi que Guillaume Canet, en fayot assez marrant) les répliques volent bas, souvent avec de la vulgarité et des gros mots. A part quelques petits répliques un peu potaches, le film labellisé « comédie » est plutôt une dénonciation du comportement masculin. Je n’ai pas ri, juste esquissé une ou deux fois un sourire.

Si vous comptez emmener vos plus jeunes enfants, attention il y a des scènes de nu qui peuvent heurter la sensibilité (pas de nu frontal, je vous rassure) et le film n’est même pas interdit au moins de 12 ans… le CSA, c’est devenu n’importe quoi ! Bref, vous l’aurez compris, je n’ai pas trop aimé. Si vous décidez cependant d’y aller, restez jusqu’à la fin… un final surprenant (bien que je m’y attendais un peu…) et une scène « bonus » après le pré-générique de fin sont prévus.

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2012, 5/10, Comédie

Le hérisson

herissonDate de sortie : 5 août 2009

Réalisé par : Mona Achache

Cotation : 9/10 – Vraiment très bon film, à recommander.

Synopsis : L’histoire d’une rencontre inattendue : celle de Paloma Josse, petite fille de 11 ans, redoutablement intelligente et suicidaire, de Renée Michel, concierge parisienne discrète et solitaire, et de l’énigmatique Monsieur Kakuro Ozu…

Avis : Adapté du livre de Muriel Barbery « L’élégance du hérisson », nous avons là une chouette histoire dramatique (surtout vers la fin) où excelle Josiane Balasko dans un rôle de composition. La jeune Garance Le Guillermic en ado dépressive est formidable également. A recommander aux amateurs de livres !

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2009, 9/10, Comédie dramatique, Mélodrame

Nanny McPhee et le Big Bang (Nanny McPhee and the Big Bang)

nanny2Date de sortie : 7 avril 2010

Réalisé par : Susanna White

Cotation : 7/10 – Bon film.

Synopsis : Mme Green est au bout du rouleau ! Ses trois enfants ne cessent de se chamailler, son mari est parti à la guerre, son beau-frère la pousse à lui vendre la ferme familiale et sa patronne a un comportement de plus en plus étrange… Et comme si cela ne suffisait pas, elle voit débarquer ses deux insupportables neveux de Londres, tandis que le maire du village la prévient que des bombes pourraient bien leur tomber dessus à tout moment ! Mme Green ne le sait pas encore, mais la personne dont elle a besoin n’est autre que Nanny McPhee…

Source : Allociné

Avis : La nounou super moche revient, cette fois dans le temps, pendant la seconde guerre mondiale. Toujours menée par une Emma Thompson entourée d’acteurs britanniques excellents, le deuxième volet adapté sur grand écran manque un peu de rythme, s’essouffle légèrement en comparaison au premier film, mais reste un bon divertissement, surtout pour le jeune public qui appréciera les animaux.

A noter : Asa Butterfield (« Hugo Cabret« ) est un jeune acteur anglais très prometteur, c’est un peu lui le vrai personnage principal de l’histoire.

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2010, 7/10, Comédie, Fantastique

Hop

hopDate de sortie : 30 mars 2011

Réalisé par : Tim Hill

Cotation : 7/10 – Bon film.

Synopsis : Robbie est un lapin adolescent dont le père dirige une chocolaterie secrète qui produit chaque année les délicieuses confiseries pour les fêtes de Pâques (cloches, lapins et œufs en chocolat). Le père de Robbie, personnage enjoué et connu pour être le Lapin de Pâques, est prêt à céder la chocolaterie familiale à son fils. Cependant, Robbie ne rêve que d’une chose : devenir batteur dans un groupe de Rock. A la veille de la passation de pouvoir, Robbie s’enfuit.

C’est pendant son séjour à Hollywood qu’il fait la connaissance de Fred, un jeune homme qui nourrit de grands rêves qu’il n’a toujours pas réalisés. A l’approche de la trentaine, Fred vit toujours chez ses parents, le temps de trouver un travail et un sens à sa vie. Il finit enfin par se voir confier la délicate mission de s’occuper d’une majestueuse demeure, qui doit garder tout son éclat en l’absence de ses propriétaires. Un malencontreux incident pousse Fred à héberger Robbie dans la villa ; ce dernier se révélant être le plus odieux des hôtes.

Inquiet de la disparition de son fils, le Lapin de Pâques charge son commando d’élite, les Bérets Roses, de le ramener à la maison. Seulement voilà, l’affaire familiale est sous la menace de Carlos le poussin, n°2 aux commandes de l’usine. Profitant de la disparition de Robbie, Carlos complote pour prendre la main sur la chocolaterie familiale et contrôler ainsi les fêtes de Pâques. Fred et Robbie réaliseront-ils leurs rêves? Robbie et les Bérets Roses reviendront-ils à temps pour sauver la chocolaterie familiale des mains du perfide Carlos?

Source : Allociné

Avis : Bon film principalement pour les enfants, avec la thématique de Pâques. Très coloré et très agréable pour un moment de détente en famille.

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2011, 7/10, Animation / Dessin Animé, Comédie, Non classé

Tous les soleils

tlsDate de sortie : 30 mars 2011

Réalisé par : Philippe Claudel

Cotation : 9/10 – Vraiment très bon film, à recommander.

Synopsis : Alessandro, professeur italien de musique baroque d’une trentaine d’années, est un père veuf qui vit avec sa fille Irina, 15 ans, et son frère Luigi, un anarchiste pacifiste réclamant le statut de réfugié politique en France, car il est anti-Berlusconi. Alessandro ne partage pas ses idées, il est venu en France avec sa femme, et se considère comme chez lui en France à présent, il n’est pas pour autant aussi révolutionnaire que son frère. Irina, elle, s’entend plutôt bien avec son oncle Luigi, mieux qu’avec son père d’ailleurs !

Parfois, Sandro (comme l’appelle son entourage) a l’impression d’avoir deux adolescents sous sa responsabilité, mais lui-même ne voit pas que sa propre vie n’est pas géniale non plus. Certes il voudrait être un père modèle, mais il ne veut pas reconstruire sa vie amoureuse pour ne pas souiller le souvenir de son épouse décédée dans un accident.
Heureusement Sandro est entouré d’une bande de copains qui l’empêchent de se sentir seul, notamment ses amis dans l’orchestre baroque dont il fait partie. A ses heures, Sandro fait aussi la lecture dans un hôpital pour les patients qui le souhaitent. Au moment où sa fille découvre ses premiers amours, la vie de Sandro va basculer, suite au décès d’une patiente à qui il a fait la lecture pendant un certain temps…

Avis : Philippe Claudel est avant tout un écrivain mais c’est aussi le réalisateur de « Il y a longtemps que je t’aime » (2008). C’est donc son deuxième film en tant que réalisateur.. Sa plume se ressent fort au niveau des dialogues, qui ont une place très importante dans le film (évidemment !). On sent l’homme de plume derrière le scénario. Les paysages sont magnifiques, je ne savais pas qu’il y avait du soleil toute l’année à Strasbourg… L’histoire est touchante, on passe du rire à des moments plus tendres ou un peu dramatique, sans jamais tomber dans le mélodrame triste. Le personnage de Luigi est celui qui apporte le plus d’effets comiques…

A noter aussi que les musiques de la Tarentelle sont excellentes pour les amateurs du genre baroque.

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2011, 9/10, Comédie

Nanny McPhee

nanny1Date de sortie : 15 février 2006

Réalisé par : Kirk Jones

Cotation : 8/10 – Très bon film, à voir.

Synopsis : Depuis la disparition de son épouse, M. Brown a bien du mal avec ses sept enfants. De l¹aîné à la petite dernière, tous font de la maisonnée un véritable enfer. Entre son travail qui l’accapare et cette horrible Tante Adélaïde qui le menace de lui retirer son indispensable aide financière s’il ne se remarie pas dans les plus brefs délais, M. Brown en est réduit à espérer un miracle. Et il va voir débarquer Nanny McPhee…

Aussi effrayante qu’énigmatique, ce petit bout de femme est là pour remettre tout le monde au pas, mais les enfants ne sont pas décidés à se laisser faire ! Lorsque Tante Adélaïde décide d’arracher une des filles du foyer, il est temps de réagir, et pour la première fois, Nanny et ceux qui la voient de moins en moins comme une ennemie vont faire équipe…

Source : Allociné

Avis : Emma Thompson, qui tient le rôle principal avec brio, a écrit le scénario de cette adaptation tirée de la série de livres pour enfants  « Nurse Matilda » de Christianna Brand.  L’histoire est plutôt bonne, avec tout le charme british…on ne peut bien évidemment pas s’empêcher de penser à l’autre nounou célèbre Mary Poppins. Ici cependant il ne s’agit pas d’une copie de Mary Poppins, c’est une histoire tout à fait originale sur une nounou aux pouvoirs magiques… mais qui a ses particularités, notamment lorsque les enfants de qui elle s’occupe deviennent bons. Le film se laisse regarder, que l’on soit petit ou grand, que l’on aime la magie ou pas (quoi ? qui n’aime pas la magie ?!?! ). Le grand enfant que je suis a été agréablement étonné par cette découverte…magique.

A noter : Angela Lansbury, qui avait joué « L’apprentie sorcière » chez Disney (« Bedknobs and Broomsticks« , réal. R. Stevenson, 1971), vient ici en clin d’oeil dans un personnage secondaire, celui de la tante Adélaïde.
Le jeune Thomas Sangster s’avère être un excellent acteur, d’ailleurs on peut le voir actuellement dans la série « Game of Thrones ».
Emma Thompson avait déjà joué aux côtés de Colin Firth dans « Love Actually » (R. Curtis, 2003).

Lien Allociné

Lien IMDb

Poster un commentaire

Classé dans 2006, 8/10, Comédie, Fantastique